26.08.2020 à 10:57

MODÈLES SPÉCIAUX 007Des sportives pour espions

En hommage à la sortie du nouveau James Bond «Mourir peut attendre», Aston Martin lance sur le marché deux modèles d’exception dans l’esprit 007.

de
Mario Hommen
26.8.2020
Aston Martin rend hommage au 25ème James Bond avec une édition limitée des modèles Vantage (à droite) et DBS Superleggera.

Aston Martin rend hommage au 25ème James Bond avec une édition limitée des modèles Vantage (à droite) et DBS Superleggera.

Aston Martin
Les touches de jaune sur la Vantage «007 Edition» sont un clin d’oeil au bandes de danger installées sur le modèle initial pour matérialiser la zone où prend place le réacteur.

Les touches de jaune sur la Vantage «007 Edition» sont un clin d’oeil au bandes de danger installées sur le modèle initial pour matérialiser la zone où prend place le réacteur.

Aston Martin
La DBS Superleggera «007 Edition» se distingue par une peinture gris céramique, des éléments en fibre de carbone et des roues de 21 pouces.

La DBS Superleggera «007 Edition» se distingue par une peinture gris céramique, des éléments en fibre de carbone et des roues de 21 pouces.

Aston Martin

Quand James Bond sauvera une nouvelle fois le monde dans le nouveau film «Mourir peut attendre», qui sortira sur les écrans à partir du mois de novembre, ce sera une fois encore à bord d’une Aston Martin. Pour le constructeur britannique, l’occasion était toute trouvée pour sortir une édition limitée «007 Edition» des modèles Vantage et DBS Superleggera. Après tout, quatre Aston Martin font leur apparition dans le 25ème James Bond.

Q, le département spécialisé d’Aston Martin, est responsable de l’équipement spécial des véhicules. Le service suprême de la personnalisation a équipé la Vantage, peinte en gris Cumberland, d’une calandre grillagée avec des garnitures chromées, ainsi que de liserés jaunes au niveau du diffuseur. Cette touche de couleur est un clin d’oeil à la bande de danger qui matérialise la zone où prend place le réacteur sur le modèle du film. Dans l’habitacle, on trouve du cuir noir, des sièges baquets en carbone, du chrome foncé et quelques allusions aux véhicules de la série des James Bond, comme les palettes au volant incrustées d’une cible.

La DBS Superleggera «007 Edition» se distingue par une peinture gris céramique, des éléments en fibre de carbone et des roues exclusives de 21 pouces. Là encore, on trouve plusieurs références à James Bond, notamment des logos 007 à l’intérieur et à l’extérieur.

Alors que seuls 100 exemplaires de la Vantage «007 Edition» seront disponibles au prix de départ de 161’000 livres sterling, le constructeur britannique de voitures de sport limitera la DBS Superleggera, affichée au prix minimum de 279’025 livres, à seulement 25 exemplaires. Les commandes des deux modèles sont d’ores et déjà ouvertes. Leur livraison aura lieu au premier trimestre 2021.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
14 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

mais je travaille à la Coop

27.08.2020 à 08:06

pour espions pas discret . moi par exemple je roule en Panda, ça c'est discret .

Sacha

26.08.2020 à 13:16

Arrêtez de critiquer , essayer c’est l’adopter ! Moteur allemand inside, Stroll à la barre et Bertarelli aussi insider. Soyez fair play , et laisser cette marque nous faire rêver ! Gros potentiel mais il faut de la passion , et un bon management! Turnaround est en marche Vive 007 and just enjoy it 😉

Uneferrari Soulporch

26.08.2020 à 12:53

Hélas, ces series spéciales d'Aston qui n'ont rien qu'un look tortueux se vendent aussi mal que le reste de la gamme. Et quand on constate à Euro 6D Temp. pour la routd qu'un V12 biturbo d'Aston ne fait même pas les CV d'un V12 sans turbo d'une Lambo Aventador, on voit bien que ces bricolages anglais Aston, Lotus et McLaren en echec commercial et sous-financés vont vite disparaitre.