Vaccin contre la grippe A: Des stars de NHL passent avant les femmes enceintes
Actualisé

Vaccin contre la grippe ADes stars de NHL passent avant les femmes enceintes

Une polémique est née au Canada après que les joueurs des Calgary Flames ont reçu en priorité des doses du vaccin contre la grippe A (H1N1).

par
cam

Le gouvernement de l'Alberta a ouvert une enquête afin de déterminer de quelle façon les joueurs des Calgary Flames ainsi que les membres de leurs familles ont reçu des doses du vaccin contre la grippe A (H1N1) dans une clinique spéciale, pendant que des milliers de concitoyens faisaient la queue ou étaient invités à rentrer chez eux, rapporte le site cyberpresse.ca. Le ministère de la santé entend savoir si ces doses ont été «détournées de façon inappropriée» vers l'équipe.

Le président des Flames, Ken King, a confirmé que les joueurs ainsi que leurs familles ont bien reçu le vaccin la semaine dernière dans un lieu privé. «Nous pensions respecter une ligne de conduite qui était appropriée aux yeux des responsables de Alberta Health Services», a-t-il déclaré.

Les députés de l'opposition n'ont pas manqué d'affirmer que les joueurs avaient bénéficié d'un traitement spécial en raison de leur statut de vedette. «Le fait de fournir les vaccins, bon gré, mal gré, à des gens bien nantis financièrement, pendant que des patients atteints du cancer ou de maladies chroniques pulmonaires, des femmes enceintes et leurs enfants ne peuvent l'obtenir, dénote un flagrant manque de leadership», a lancé le chef libéral David Swann, toujours sur cyberpresse.ca.

Les joueurs de hockey, comme ceux des autres sports d'équipe, sont fortement exposés au virus et sont davantage susceptibles de le transmettre, en raison de contacts physiques fréquents. A ce jour et selon les dirigeants de la NHL, trois joueurs ont contracté le virus A (H1N1): Quintin Laing des Capitals de Washington, Ladislav Smid des Oilers d'Edmonton et Peter Budaj de l'Avalanche du Colorado, avaient contracté le virus A (H1N1).

Ton opinion