Mondiaux de ski: Des Suisses à la ramasse dans le géant

Actualisé

Mondiaux de skiDes Suisses à la ramasse dans le géant

Marc Berthod a été éliminé dès le matin, Carlo Janka était trop fatigué pour la 2e manche et Didier Défago a abandonné sur le second tracé.

par
J.-Ph. Pressl-Wenger
Schladming
"J'ai essayé une nouvelle paire de skis, a expliqué Défago. Mais ça ne valait pas la peine d'aller jusqu'en bas pour prendre trois secondes de plus"

"J'ai essayé une nouvelle paire de skis, a expliqué Défago. Mais ça ne valait pas la peine d'aller jusqu'en bas pour prendre trois secondes de plus"

On n'attendait pas la lune. Tant mieux, on aurait été déçu. Seul le jeune Gino Caviezel (20 ans) a sauvé les meubles (15e). Après le sursaut entrevu dans la descente samedi dernier, on entretenait le secret espoir de voir un Suisse rentrer dans le top 10 du géant mondial vendredi. Juste pour la statistique. En effet, depuis la mise sur pied des Championnats du monde de ski alpin, il y a toujours eu un représentant helvétique dans les dix. Jusqu'à vendredi.

Les manques sont connus. Mais les soucis de matériel de Didier Défago en géant et les problèmes concernant la taille des groupes d'entraînements pourront difficilement se régler avant la saison prochaine. «Je ne vais pas revenir là-dessus, a déclaré le Morginois au moment de conclure sa quinzaine autrichienne. Mais c'est difficile de s'entraîner, d'avoir un groupe de géant où tous les meilleurs travaillent ensemble.» Le tir devrait être corrigé pour la saison suivante, celle des Jeux olympiques de Sotchi. «S'ils n'ont pas compris après cette saison, je ne sais pas ce qu'il faut faire, a pesté Défago. C'est tout. J'ai déjà dit ce que j'avais à dire. Aujourd'hui c'est de toute façon trop tard pour réagir.» On se souvient que le champion olympique de descente avait notamment appelé de ses vœux un élargissement des groupes d'entraînements, afin de booster la concurrence et augmenter le niveau.

Un contrôle pour Janka

Autre sujet d'inquiétude : la santé de Carlo Janka. Le Grison de 26 ans, exténué, n'a pas pris part à la deuxième manche du géant. Le skieur d'Obersaxen a déclaré «se sentir fatigué et sans forces.» Il passera un contrôle de santé approfondi au début de la semaine prochaine. Janka avait subi une opération du cœur, en février 2011, pour soigner de l'arythmie. Cette saison, le vainqueur du classement général de la Coupe du monde en 2010, était apparu physiquement moins affûté. Ceci tout en continuant d'assurer que tout allait bien.

Le cas de Marc Berthod, lui, semble sans solution. Depuis trois saisons, le barbu de Saint-Moritz n'a pas réussi à se classer régulièrement en Coupe du monde. Pire, il n'a pu inscrire son nom dans la liste des résultats que 17 fois en 45 courses depuis le 5 décembre 2010. Cela n'a donc pas été une surprise de le voir connaître l'abandon sur la Planai.

Ton opinion