Football: Des supporters anglais se révoltent pour racheter leur club

Publié

FootballDes supporters anglais se révoltent pour racheter leur club

Frustrés par la relégation de leur équipe, les supporters d’Oldham Athletic s’organisent en coulisses pour devenir actionnaires majoritaires du club.

Les supporters d’Oldham Athletic ont envahi le terrain pour manifester contre la mauvaise gestion du club.

Les supporters d’Oldham Athletic ont envahi le terrain pour manifester contre la mauvaise gestion du club.

IMAGO/NurPhoto

Après 115 ans d’histoire dans le football professionnel, le club anglais d’Oldham Athletic va quitter ce monde pour la première fois après sa relégation en National League (cinquième division). La descente a été actée après une défaite à domicile contre Salford City (1-2) samedi. Ce bien triste accomplissement n’a pas du tout été du goût des supporters qui ont envahi le terrain dès la 11e minute pour exprimer la colère contre le propriétaire du club, Abdallah Lemsagam. La rencontre s’est terminée à huis clos.

De supporters à actionnaires majoritaires?

Mécontents de la façon dont l’ancien agent de joueurs gère le club, la Fondation des supporters d’Oldham Athletic (OASF) cherche à renverser les dirigeants actuels afin de devenir actionnaire majoritaire du club. «Ce club historique et familial a été brisé par les Lemsagam» a déclaré la fondation dans un communiqué.

Actuellement, elle détient 3% des parts de la société, ce qui est insuffisant pour devenir propriétaire. Pour remédier à cela, plusieurs actions ont déjà été mises en place. Tout d’abord, une cagnotte a été lancée sur le site internet. Ensuite, les trois groupes de supporters se sont alliés afin d’avoir plus de poids dans les négociations. «La seule façon de tirer un trait sur ce régime désastreux est de trouver des solutions au sein d’une base de supporters complètement unifiée qui partage la même vision de l’avenir d’Oldham Athletic», a expliqué la fondation. Enfin, l’OASF invite tout le monde à une séance le 12 mai afin de répondre à toutes les questions sur l’avenir du club.

(RST)

Ton opinion

0 commentaires