Actualisé 13.03.2013 à 14:24

JO de SotchiDes surcoûts «inutiles» de près de 500 millions

L'aménagement des installations sportives pour les JO d'hiver en 2014 à Sotchi a entraîné des surcoûts «inutiles» atteignant 470 millions de francs, a indiqué la Cour des comptes à Moscou.

La société publique russe Olimpstroï, chargée des travaux sur les sites olympiques entre la mer Noire et les montagnes du Caucase, a «pris des décisions qui ont entraîné une augmentation du coût de certains sites olympiques sans apporter d'explications (...), entraînant pour les installations sportives des surcoûts inutiles» de 15,5 milliards de roubles (388 millions d'euros), a relevé la Cour dans un rapport disponible sur le site internet de la chambre basse du Parlement russe.

La Cour a également déploré l'absence de projets pour l'utilisation des infrastructures olympiques après les JO, programmés du 7 au 23 février 2014.

«Le problème de l'utilisation effective des installations héritées des Jeux olympiques est un problème majeur qui doit être résolu immédiatement», a estimé la Cour.

Les JO de Sotchi sont déjà les plus chers de l'histoire, avec des dépenses globales pour l'aménagement de sites et d'infrastructures atteignant 1500 milliards de roubles (44 milliards de francs), selon des chiffres officiels annoncés en février.

L'Etat russe a dépensé environ 700 milliards de roubles (20,5 milliards de francs), soit 200 milliards de roubles pour la construction de sites olympiques et environ 500 milliards de roubles pour l'aménagement d'infrastructures à Sotchi, avait indiqué en février le vice-Premier ministre Dmitri Kozak, chargé de superviser les travaux.

Des constructions tous azimuts de bâtiments, d'hôtels, de nouvelles routes et voies de chemin de fer sont en cours dans cette station balnéaire quasi vierge d'installations sportives et où les infrastructures étaient jusqu'alors peu développées. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!