Suisse  - Des syndicats veulent un congé paternité cumulatif
Publié

Suisse Des syndicats veulent un congé paternité cumulatif

Des organisations demandent que les deux semaines prévues par la loi s'ajoutent aux jours inscrits dans les CCT.

Les revendications s'adressent notamment aux artisans et aux PME. 

Les revendications s'adressent notamment aux artisans et aux PME.

Getty Images

Depuis le 1er janvier 2021, les pères ont droit à un congé paternité de deux semaines, comme 60,3% de la population suisse l'a voulu lors de la votation fédérale du 27 septembre 2020. Mais jeudi, plusieurs organisations syndicales, dont Travail.Suisse et Transfair, ont publié un avis de droit du professeur Thomas Geiser de l’Université de Saint-Gall «en faveur de l’addition, dans de nombreux cas, des solutions inscrites dans les conventions collectives de travail (CTT) d’une part, et du congé paternité légal d’autre part.»

En clair, elles demandent à ce que le ou les jours prévus précédemment par les CCT soient ajoutés aux deux semaines de la loi. Selon elles, la branche de l’artisanat serait particulièrement concernée, ainsi que certaines petites et moyennes entreprises. Mais les CCT doivent être analysées au cas par cas car elles peuvent prévoir des dispositions très différentes de l’une à l’autre.

«Cet avis de droit est une interprétation, car d’autres vont dans le sens opposé», a réagi Marco Taddei, de l'Union patronale suisse. Selon lui, les syndicats «bafouent le partenariat social» avec cette demande, d'autant qu’un cumul des deux semaines de congé paternité «n’a jamais été mentionné au Parlement, dans le message du Conseil fédéral ou lors des débats précédant la votation.» L’organisation patronale préconise de trouver des solutions négociées entre les entreprises et les syndicats, en tenant compte des particularités de chaque branche. 

(reg)

Ton opinion

104 commentaires