Etude: Des télés locales manqueraient à leur devoir
Actualisé

EtudeDes télés locales manqueraient à leur devoir

Les chaînes privées ne répondent pas toutes aux exigences de l'OFCOM en matière d'information. Une étude analyse leurs émissions.

par
aia/ap
La télé et Léman Bleu, ici avec les «Bouffons», sont bien notés.

La télé et Léman Bleu, ici avec les «Bouffons», sont bien notés.

Les chaînes de télévision régionales utilisent-elles correctement l'argent de la rede­vance qui leur est désormais redistribué? L'Office fédéral de la communication (OFCOM) a voulu en avoir le cœur net et a demandé à l'Université de Fribourg de mener l'enquête. Présentée mercredi, cette étude portant sur les programmes de 13 chaînes suisses montre d'étonnantes disparités.

Dans le domaine de l'information locale, la tessinoise Tele Ticino est championne, avec un résultat de 100% de nouvelles régionales. Elle est talonnée par les romandes – Léman Bleu, La télé, Canal 9, Canal Alpha et la bilingue Tele Bielingue – qui se concentrent sur leur région à plus de 90%. Du côté alémanique, deux télés régionales font figure de mauvais élèves: elles parlent presque aussi volontiers de l'étranger ou de problématiques générales que de l'actualité de leur coin de pays. Un mauvais point, de l'avis de l'OFCOM. En effet, leur concession les oblige à se cantonner à l'actualité de leur bassin de diffusion. Les réfractaires ne seront cependant pas punis, Berne souhaitant profiter de cette première analyse pour entamer une discussion avec les responsables des chaînes.

Autre particularité: les télés locales romandes sont beaucoup moins friandes de faits divers que les alémaniques. Elles privilégient les phénomènes de société, alors que la chaîne tessinoise fait une large place à la politique.

Ton opinion