Actualisé

New YorkDes toiles volées pendant la guerre mises aux enchères

Quatre tableaux de maîtres, dérobés par les nazis, seront proposés à la vente jeudi à New York. Deux d'entre eux avaient fini dans la collection personnelle d'Hermann Göring.

«La cueillette des roses» et «Le musicien», deux oeuvres du peintre français Pater qui avaient échoué dans la collection de Göring. (Photo: Sotheby's)

«La cueillette des roses» et «Le musicien», deux oeuvres du peintre français Pater qui avaient échoué dans la collection de Göring. (Photo: Sotheby's)

Les quatre toiles concernées par la vente qui doit se dérouler jeudi à New York avaient été restituées à leurs propriétaires par l'association internationale Monuments Men, qui s'était mobilisée durant la Seconde guerre mondiale pour protéger les monuments et les oeuvres d'art.

Deux des tableaux, volés par les nazis, avaient échoué dans la collection personnelle du bras droit d'Hitler et commandant en chef de la Luftwaffe, Hermann Göring. Ce dernier se piquait d'être un grand amateur d'art et avait, à l'époque, largement contribué au pillage des oeuvres d'art des pays occupés par les Allemands.

Les peintures «portent encore la trace» de la façon dont les nazis répertoriaient les oeuvres volées, selon la maison d'enchères Sotheby's.

Toiles de Pater, Guardi et di Giovanni

Les deux oeuvres qui avaient fini dans la collection de Göring sont des toiles du peintre rococo français Jean-Baptiste Pater (1695-1736), «La cueillette des roses» et «Le musicien». Elles avaient été confisquées à la famille Rothschild et envoyées au dépôt du Jeu de Paume à Paris le 5 novembre 1940.

Ces toiles sont estimées chacune entre 300'000 et 500'000 dollars (entre 271'000 et 452'000 francs). Le troisième trableau repris aux nazis, estimé quant à lui entre 180'000 et 271'000 francs, est une oeuvre de Francesco Guardi montrant une place de Venise.

Dernière oeuvre du lot, «Le triomphe de Marcus Furius Camillus», d'Apollonio di Giovanni, venait du château de Ferrières, appartenant également à la famille Rothschild. Ce tableau est quant à lui estimé entre 135'000 et 180'000 francs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!