Vaud - Des toilettes non genrées dans les bars et restaurants
Publié

VaudDes toilettes non genrées dans les bars et restaurants

Les députés vaudois veulent supprimer l’obligation d’avoir des toilettes séparées dans les établissements pouvant accueillir plus de 20 personnes.

par
Xavier Fernandez
Les toilettes non genrées se multiplient.

Les toilettes non genrées se multiplient.

AFP

Mardi, une très large majorité du Grand Conseil a accepté la prise en considération d’un postulat militant pour les toilettes non genrées. Son auteur, Vassilis Venizelos (Les Verts), demande en particulier que soit supprimée l’obligation pour les établissements publics pouvant accueillir plus de 20 personnes, nouvellement construits ou transformés, d’être pourvus de deux sanitaires séparés, l'un pour les femmes et l'autre pour les hommes. «Lundi, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, le Conseil d’État a affiché son engagement à lutter contre les discriminations et les violences dont font l’objet les personnes LGBTIQ+, et ce postulat contribue à lutter contre ce fléau», a indiqué l’élu.

Ce dernier estime qu’il s’agit aussi d’offrir un assouplissement aux cafetiers et restaurateurs. «Cette requête avait été portée à Lucerne par les milieux de la restauration et dans le canton de Vaud aussi, il semblerait qu’il y ait un intérêt», indique-t-il. Maintenant, pour le Canton, il s’agira d’étendre la réflexion à d’autres types d’établissements publics, en partenariat avec les Municipalités, qui sont celles qui délivrent les permis de construire, ainsi qu’avec le Bureau de l’égalité cantonal.

Ton opinion