Espagne: Des tonnes de haschich saisies sur des «narco-voiliers»
Publié

EspagneDes tonnes de haschich saisies sur des «narco-voiliers»

Les autorités espagnoles ont intercepté en pleine mer des «voiliers haut de gamme» qui servaient à transporter des quantités importantes de résine de cannabis.

La police espagnole a annoncé mercredi avoir saisi plus de 30 tonnes de haschich à bord de quatre «narco-voiliers» transportant la drogue pour le compte d’une organisation russo-bulgare, la plus grosse saisie en mer jamais réalisée dans le pays.

«Il s’agit de la plus grosse opération réalisée jusqu’ici en Espagne contre le trafic de haschich par voie maritime», a affirmé la police dans un communiqué.

Les quatre voiliers ont été interceptés dans l’Atlantique dans le cadre d’une opération menée du 24 au 28 septembre et qui a permis l’arrestation de neuf personnes «d’origines bulgare et russe», a précisé la police.

Deux de ces «voiliers haut de gamme» ont été arrêtés au large de l’île de Fuerteventura dans l’archipel espagnol des Canaries au sud-ouest du Maroc. Un autre, près du détroit de Gibraltar et le dernier face aux côtes mauritaniennes, au sud du Maroc.

Ces narco-voiliers battant pavillons britannique, allemand et néerlandais avaient été affrétés par «ce que les enquêteurs considèrent comme la plus grande organisation criminelle dédiée au trafic de haschich par voie maritime» et dont «les plus hauts responsables sont d’origine bulgare», a affirmé la police.

Porte d’entrée de la drogue en Europe

Au total, si l’on y ajoute d’autres opérations menées depuis le début de l’année, près de 35 tonnes et six voiliers, d’une valeur totale de plus de 5 millions d’euros, ont été saisis à cette organisation.

Les autorités espagnoles ont mené ces opérations avec l’aide de leurs homologues britanniques, néerlandais, grecs, italiens et Europol.

L’Espagne, où les réseaux criminels des pays d’Europe de l’Est sont bien implantés, est l’une des principales portes d’entrée de la drogue en Europe.

Mi-septembre, près d’une tonne de cocaïne, destinée au marché européen et dont la valeur marchande a été estimée à plus de 40 millions d’euros, a été saisie sur un voilier battant pavillon croate au large des îles Canaries, les autorités croates et espagnoles parlant d’une «nouvelle route africaine» de la drogue.

(AFP)

Ton opinion

73 commentaires