Football: Des tourments à la béatitude
Actualisé

FootballDes tourments à la béatitude

Après une ultime saison galère à l'AJ Auxerre, Stéphane Grichting est revenu en Suisse l'été dernier. C'est sous l'uniforme de GC qu'il se refait une santé.

par
Marc Fragnière
Stéphane Grichting se refait une santé du côté de GC.

Stéphane Grichting se refait une santé du côté de GC.

C'est en eau de boudin et par une relégation de l'AJ Auxerre que s'était conclue la décennie hexagonale de Stéphane Grichting. Le Valaisan avait quitté la Bourgogne avec un goût d'inachevé. «Le climat était malsain. Il y avait une guerre intestine entre dirigeants. Puis il y a eu un gros clash dans le vestiaire et des clans se sont formés. Avec notre effectif nous avions largement la possibilité d'assurer notre maintien en Ligue 1. Mais le manque de sérieux de certains joueurs nous a été fatal», se remémore, non sans douleur, le défenseur central.

Son cycle français bouclé, l'ex-international suisse a cherché à revenir au pays. Grasshopper s'est vite imposé comme une évidence. «Dès notre première rencontre, le discours de l'entraîneur (ndlr: Uli Forte) m'a séduit. A la fin du premier entretien, même si on n'était pas encore d'accord sur tout, j'étais prêt à faire les efforts nécessaires pour participer à ce projet», s'enthou­siasme Stéphane Grichting.

Appelé, au même titre que Milan Vilotic et Veroljub Salatic, à stabiliser l'effectif de GC grâce à son expérience, le Sierrois revit. «Ici, je suis écouté, respecté. Ce n'était plus le cas à l'AJA. A Zurich, la mentalité est différente. Il y a une culture du travail et une éducation qui faisaient défaut en France, disserte-t-il. Il y a peut-être moins de talent ici, mais la mentalité permet d'obtenir beaucoup plus...»

Un discours attesté par les faits. Travailleuses, les jeunes Sauterelles ont atteint des sommets inespérés cette saison. «Beaucoup nous voyaient lutter contre la relégation après le dernier exercice catastrophique, mais la belle solidarité qui anime notre groupe nous permet de viser le podium en championnat et d'être en finale de la Coupe», se réjouit Grichting.

Le Monsieur 100% de la Coupe Lauréat de la Coupe de Suisse en 1997, lors du doublé historique réalisé par le FC Sion, Grichting n’a jamais perdu une finale. Le Valaisan a également soulevé la Coupe de France à deux reprises, en 2003 et 2005, avec l’AJA. «J’espère que cette série va continuer! On ne lutte pas dans la même catégorie que les Bâlois au niveau quantitatif et qualitatif du contingent, mais on va tout faire pour préserver le suspense le plus longtemps possible en championnat et pour gagner la Coupe!»

Le Monsieur 100% de la Coupe Lauréat de la Coupe de Suisse en 1997, lors du doublé historique réalisé par le FC Sion, Grichting n’a jamais perdu une finale. Le Valaisan a également soulevé la Coupe de France à deux reprises, en 2003 et 2005, avec l’AJA. «J’espère que cette série va continuer! On ne lutte pas dans la même catégorie que les Bâlois au niveau quantitatif et qualitatif du contingent, mais on va tout faire pour préserver le suspense le plus longtemps possible en championnat et pour gagner la Coupe!»

Le Monsieur 100% de la Coupe Lauréat de la Coupe de Suisse en 1997, lors du doublé historique réalisé par le FC Sion, Grichting n’a jamais perdu une finale. Le Valaisan a également soulevé la Coupe de France à deux reprises, en 2003 et 2005, avec l’AJA. «J’espère que cette série va continuer! On ne lutte pas dans la même catégorie que les Bâlois au niveau quantitatif et qualitatif du contingent, mais on va tout faire pour préserver le suspense le plus longtemps possible en championnat et pour gagner la Coupe!»

Le Monsieur 100% de la Coupe Lauréat de la Coupe de Suisse en 1997, lors du doublé historique réalisé par le FC Sion, Grichting n’a jamais perdu une finale. Le Valaisan a également soulevé la Coupe de France à deux reprises, en 2003 et 2005, avec l’AJA. «J’espère que cette série va continuer! On ne lutte pas dans la même catégorie que les Bâlois au niveau quantitatif et qualitatif du contingent, mais on va tout faire pour préserver le suspense le plus longtemps possible en championnat et pour gagner la Coupe!»

Ton opinion