21.11.2020 à 14:54

Suisse romandeDes vandales prennent leur pied sur les terrains de foot

Des pelouses de football ont été transformées en circuit automobile par des malfaiteurs. Au niveau des clubs vaudois et fribourgeois victimes de ces pratiques, c’est la stupéfaction.

von
Abdoulaye Penda Ndiaye
L’état du terrain de foot de Poliez-Pittet après le passage de vandales dans la nuit de mardi à mercredi.

L’état du terrain de foot de Poliez-Pittet après le passage de vandales dans la nuit de mardi à mercredi.

DR

Qu’ont en commun les clubs vaudois de foot de Vuarrens, Etagnières, Poliez-Pittet et les Fribourgeois de Courgevaux? Tous ont vu récemment leurs infrastructures sportives sabotées par des vandales. Depuis quelques mois, des malfaiteurs ont un malin plaisir à parcourir en voiture les terrains de foot dans tous les sens afin de les rendre impraticables. Ils se livrent à de véritables gymkhanas au cours desquels les pelouses sont lardées de traces de pneus. «Ils alternent vitesse et freinage d’urgence laissant des bosses partout. On en a pour une dizaine de milliers de francs de frais de remise en état. Le terrain de foot du village a été d’abord endommagé en juin puis il y a deux semaines», a signalé un élu d’Etagnières.

C’est aussi la stupeur et l’incrédulité à Poliez-Pittet, dont le terrain de foot a également été ciblé par les vandales dans la nuit de mardi à mercredi. «Nous allons déposer plainte. Le terrain avait déjà subi des déprédations l’été passé», a réagi le vice-syndic Pascal Duthon.

Tourner en rond à bord d’un 4x4 sur un terrain de foot est un signe de profonde détresse

Eddy Werndly, syndic de Courgevaux (FR)

Ce phénomène déplorable n’a pas épargné Courgevaux (FR). «C’est d’une idiotie profonde et incompréhensible!» a tempêté le syndic Eddy Werndli. «Nous avons un magnifique terrain, dans un endroit idyllique, loin de toute circulation. Les principaux bénéficiaires sont quand même les jeunes. Il n’y a même pas l’argument d’une défaite amère pouvant pousser des adversaires à vandaliser le terrain: il n’y a pas eu de match ces derniers temps. La remise en état va coûter 10’000 fr. Nous avons déposé plainte», a poursuivi l’élu.

La police vaudoise dit avoir reçu des plaintes pour dommages à la propriété sur les terrains d’ Etagnières (nuit du 7 au 8 novembre) et Vuarrens (nuit du 14 au 15 novembre). Les enquêtes sont en cours.

Saccageurs à quatre pattes à Apples

S’il y a une autre équipe qui a des soucis à cause d’une pelouse de foot devenue impraticable, c’est celle du FC Pied du Jura. Mais cette fois, les vandales n’y sont pour rien. Les saccageurs du terrain des Planches à Apples (VD) sont un troupeau de sangliers, comme l’a révélé le «Journal de Morges», il y a dix jours. Le village d’Arbaz (VS) a déjà vécu pareille mésaventure en 2015. Un sanglier avait jeté son dévolu sur la surface rectangulaire prisée des footballeurs. Malgré l’installation de lampes de chantier et de répulsifs, le mammifère omnivore avait récidivé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
696 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Les socialos

22.11.2020 à 22:48

Yo les socialos

Parti socialiste

22.11.2020 à 22:01

N’oubliez pas dimanche prochain il faut mettre Non aux 2 objets fédéraux

Les verts romands

22.11.2020 à 22:01

Dimanche votez non aux 2 objets fédéraux