Actualisé 18.07.2010 à 18:01

Lausanne

Des végétaliens chez les «viandards»

Les animalistes ont organisé dimanche, sur les pelouses de Vidy, un barbecue public pour l'abolition de la viande.

de
Côme Gallet
Les militants refusent la consommation de denrées animales. (Photo: cga)

Les militants refusent la consommation de denrées animales. (Photo: cga)

Coutumiers des actions chocs, les défenseurs de la cause animale ont, cette fois-ci, opté pour une démarche de sensibilisation plus «légère». «Chaque­ été, des milliers de cochons sont tués pour faire des grillades, rappelle Jérôme, 37 ans, militant chez les lausanimalistes. On s'affiche donc comme végétaliens au milieu des viandards.»

Dimanche, nombre de familles faisaient griller leurs merguez ou autres chipolatas autour du stand. «Nous voulons occuper un peu l'espace et montrer aux gens qu'un autre mode d'alimentation est possible», explique Sophie. Et Eileen d'ajouter: «Regardez-nous, on n'a pas l'air de mourir de faim pour autant.»

Au total, une cinquantaine de curieux et de sympathisants sont venus. Lofti reconnaît qu'il était «très méfiant» avant de tester les saucisses végétaliennes, qu'il a finalement trouvées «délicieuses». «Je mange de tout, mais je voulais comprendre leur démarche, explique Caroline, en dégustant des brochettes au seitan. Les aliments ont beaucoup de goût, contrairement à ce qu'on pourrait penser.»

Substituts: Pour un barbecue 100% végétal

Saucisse au seitan: l’apparence d’une merguez, mais une préparation à base de farine de blé et de protéines végétales.

Brochette tofu-champignons: à faire mariner dans de l’ail et du citron. On peut aussi y ajouter des pièces de seitan.

La «sojonaise»: pas de grillades sans mayonnaise. Les végétaliens remplacent les œufs par du jus de citron et du lait de soja pour lier le tout.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!