Genève: Des voitures vraiment très rock
Actualisé

GenèveDes voitures vraiment très rock

Qu'ils présentent des modèles écolos, des supercars voire les deux à la fois, les constructeurs ont placé le plaisir au rang de leurs préoccupations.

par
Jacqueline Favez

Même si Usher, le plus people des visiteurs présents hier à Palexpo, est plutôt axé r'n'b, c'est bien un ensemble très rock'n'roll que les constructeurs automobiles ont décidé d'offrir aux visiteurs du 83e Salon international de l'auto de Genève. A commencer par l'incroyable Lamborghini Veneno, qui relègue l'Aventador au rang de gentille petite fille sage, alors

que le précédent modèle du constructeur italien avait sidéré par son côté radical. Design, couleurs, technologie, imagination: on retrouve cette année quelques ingrédients des meilleures éditions. Le tout est, comme depuis plusieurs années, assaisonné d'une bonne rasade d'écologie mais avec davantage de sincérité. Il se dégage l'impression que les marques cherchent moins à se donner bonne conscience qu'auparavant.

Puisqu'il coûte moins cher à l'environnement, le plaisir fait donc son retour parmi les préoccupations des constructeurs. Le Salon présente ainsi de nombreuses sportives – même si certaines se contentent juste d'en avoir l'air. De plus, les stands regorgent de SUV, 4x4 ou non, et de petits crossovers qui n'ont pas fini se s'écharper pour s'attirer les faveurs des clients. S'il ne fallait en citer qu'un pour illustrer la tendance, ce serait la déclinaison crossover et décapotable de l'Opel Adam, justement baptisée... Rocks!

Ton opinion