Actualisé 12.07.2011 à 06:03

Swiss

Des vols dans de «vieux coucous»

La société Swiss est accusée de desservir la capitale serbe avec des avions peu sûrs d'une autre compagnie.

de
arg
Swiss est accusé par Belgrade de lui fournir des avions défectueux.

Swiss est accusé par Belgrade de lui fournir des avions défectueux.

«Arrogance: les Suisses nous envoient des avions défectueux.» Le journal belgradois «Press» a frappé fort, dimanche. Dans son collimateur: la compagnie Swiss, qui effectuerait certains vols Zurich-Belgrade avec des machines en piteux état, selon le tabloïd. Les appareils mis en cause sont ceux de Helvetic Airways, qui assurent certaines de ces liaisons pour le compte de Swiss. D'après «Press», ces Fokker 100 (photo) construits au début des années 1990 auraient été épinglés par les autorités serbes pour des problèmes répétés, notamment des fuites d'huile sur les réacteurs et des défauts aux portes. L'information a été immédiatement reprise et âprement discutée sur des forums, où la prestigieuse Swiss en a pris pour son grade.

Helvetic dément fermement les allégations du tabloïd belgradois. «Il n'y a aucune enquête,­ martèle le porte-

parole de la société, Tobias Pogorevc. Un avion a seulement été l'objet d'un audit confidentiel, le 15 juin dernier, dans le cadre d'un programme européen de sécurité aérienne.» Trois anomalies ont bien été détectées, mais elles seraient mineures et, surtout, sans conséquence pour la sécurité de l'appareil. «Sinon, nous n'aurions jamais été autorisés à redécoller.»

Les sources de ces «révélations» restent mystérieuses. «Nous ne savons pas d'où cela vient. Il y a peut-être certains intérêts en jeu», observe Tobias Pogorevc. Swiss s'est s'abstenue de tout commen­taire.

7,3 millions de passagers en six mois

Le nombre de personnes transportées par la filiale de Lufthansa a bondi de près de 11% au premier semestre 2011 par rapport à la même période de l’an dernier. Un résultat réjouissant, même s’il est en partie le contrecoup de l’éruption du volcan islandais, qui avait paralysé le trafic en avril 2010. Swiss a fait mieux que sa maison mère et que les autres compagnies du groupe, telles que la britannique BMI ou Austrian. Le taux de remplissage des vols européens s’est, en outre, amélioré.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!