Voyager en s’amusant – Des vols surprise (re)donnent des ailes à une compagnie aérienne
Peach Aviation, compagnie low cost, séduit la clientèle en proposant des vols vers une destination surprise.

Peach Aviation, compagnie low cost, séduit la clientèle en proposant des vols vers une destination surprise.

Instagram flypeach
Publié

Voyager en s’amusantDes vols surprise (re)donnent des ailes à une compagnie aérienne

Au Japon, des distributeurs contiennent des bons pour voyager dans le pays. Arrivés à destination, les voyageurs remplissent une mission loufoque.

par
Emmanuel Coissy

Les compagnies aériennes battent de l’aile à cause de la crise sanitaire. Qu’à cela ne tienne, la low cost japonaise Peach Aviation, spécialiste des vols intérieurs, a trouvé la parade et séduit la clientèle grâce à une opération originale: elle propose des voyages surprise. Des distributeurs, appelés des gashapons, sont placés dans les quartiers des affaires à Tokyo et à Osaka pour inciter à la clientèle à y participer.

Les Japonais sont très friands de ce jeu de hasard qui d’ordinaire contient des joujoux et des babioles. Dans le cas qui nous occupe, il suffit d’introduire 5000 yens (env. 40 francs) dans l’appareil et il délivre une capsule renfermant le nom d’une ville et un avoir de 6000 yens (env. 48 francs) pour l’achat d’un billet valable uniquement pour cette destination. La dimension ludique est poussée encore plus loin puisqu’une mission est confiée au passager qui devra l’accomplir au cours de son voyage. Cuisiner un plat traditionnel, se déguiser en clown, manger jusqu’à tomber par terre, identifier un objet étrange à Ishigaki… De nouveaux challenges sont sans cesse proposés afin d’amuser les voyageurs.

3000 capsules vendues en 3 mois

Le premier distributeur a été installé en août à Osaka. Le succès est tel que d’autres ont été implantés dans la métropole ainsi que dans la capitale. Peach Aviation indique que plus de 3000 capsules ont été vendues en 3 mois. L’entreprise compte placer davantage de gashapons dans différentes villes de l’archipel. Cette opération ne permettra certes pas d’éponger les pertes (env. 75 millions de francs) engendrées par la crise sanitaire, mais la compagnie se félicite de l’engouement qu’elle a suscité.

Ton opinion

2 commentaires