Tennis: Désemparé, Del Potro est dans le flou total
Publié

TennisDésemparé, Del Potro est dans le flou total

L’Argentin, dont le dernier match remonte à un an et demi, vient de subir une nouvelle opération. À 32 ans, son moral est au plus bas.

par
Sport-Center
Juan Martín Del Potro n’a plus joué un match sur le circuit ATP depuis juin 2019.

Juan Martín Del Potro n’a plus joué un match sur le circuit ATP depuis juin 2019.

KEYSTONE

Comme Roger Federer, une autre icône du tennis se bat avec ses problèmes physiques depuis de nombreux mois: Juan Martín Del Potro. Mais là où le Bâlois n’envisage pas encore d’arrêter sa carrière, l’Argentin de 32 ans a peut-être déjà disputé son dernier match professionnel.

Sa dernière apparition sur le circuit remonte à juin 2019 et son abandon au Queen’s. Le «Colosse de Tandil» est miné par un genou endolori depuis une fracture de la rotule droite subie en octobre 2018, à Shanghaï, et dont il ne s’est jamais remis.

Fidèle à sa réputation, Del Potro ne s’est pas laissé abattre et s’est fait opérer à trois reprises à Barcelone, Miami puis Berne (où il a été pris en charge par le médecin de Roger Federer et Stan Wawrinka, le Dr Roland Biedert). Mais aucune de ces interventions n’a eu l’effet escompté.

D’après le quotidien argentin La Nación, le vainqueur de l’US Open 2009 ressent encore «un frottement dans la rotule» qui le gêne dans sa pratique du tennis et pour réaliser des actions simples au quotidien, comme monter ou descendre des escaliers.

Afin de soulager ses douleurs et améliorer son train de vie, il a décidé de repasser sur le billard, cette fois au Brésil, à Porto Alegre. Un traitement moderne à base de cellules souches lui a été administré.

Toutefois, son moral est sérieusement atteint. La Nación indique qu’il est apparu «plus introverti et méfiant que jamais» ces derniers temps. Lassé par toutes ces opérations, il a perdu confiance dans les médecins et «n’est plus disposé à subir des traitements et de longues périodes de rééducation». «Aujourd’hui, son seuil de résistance à la douleur est très bas», précise le journal. À tel point que «la flamme de sa carrière de tennisman n’est entretenue que par sa résilience parce qu’il est déterminé à être le maître de sa propre fin».

«La flamme de sa carrière de tennisman n’est entretenue que par sa résilience parce qu’il est déterminé à être le maître de sa propre fin»

<em>La Nación</em>

Pour l’heure, Juan Martín Del Potro est animé d’un dernier objectif. Plus que de revenir sur le circuit, celui qui se classe désormais 127e joueur mondial rêve de participer aux Jeux olympiques de Tokyo, cet été.

Seule la réussite de son traitement permettra à ce scénario de se réaliser. Le cas échéant, l’Argentin tirera probablement sa révérence.

Ce serait une triste perte pour le monde de la petite balle jaune.

Ton opinion

24 commentaires