Vendée Globe: Desjoyeaux toujours en tête
Actualisé

Vendée GlobeDesjoyeaux toujours en tête

Michel Desjoyeaux (Foncia) était en tête du Vendée Globe, la course autour du monde en monocoque à la voile en solitaire sans escale et sans assistance, au point de dimanche 20h00.

Après le sauvetage de Yann Eliès (Generali), Marc Guillemot (Safran) et Samantha Davies (Roxy), qui s'étaient déroutés pour lui porter secours, ont repris la course. Ils bénéficieront d'un bonus de temps pour compenser le retard accumulé.

Eliès, victime d'une grave blessure jeudi, a été évacué samedi peu avant 12h00 à bord de la frégate australienne HMAS Arunta, selon le témoignage de Marc Guillemot (Safran), transmis en direct avec le PC course à Paris. Guillemot, dérouté sur zone dès jeudi par la direction de course pour apporter un réconfort moral à Yann Eliès, a fait cette annonce au PC course après s'être entretenu avec le commandant du bateau.

«Au moment de l'évacuation, des dauphins sont venus se mêler à la fête, comme par magie, a raconté Marc Guillemot. Les hommes qui étaient montés à bord ont conditionné Yann pour le transfert qui s'est fait dans des conditions de houle pas faciles. Yann était dans une espèce de coquille, il portait un casque».

«Cette arrivée au moment du transfert de dizaine de dauphins, c'était fabuleux. Je ne sais pas si j'ai rêvé, mais c'était comme par magie. On joue les gros durs à faire le Vendée Globe mais on est des boules de sensibilité et des fois, on craque un peu. Les Australiens ont géré les choses d'une façon somptueuse. Il me reste encore quarante jours de mer. Je n'avais pas prévu de fêter Noël, mais les Australiens m'ont amené un carton avec un morceau de pain, un fruit et une bouteille de rouge. Je ne sais même pas si j'ai un tire-bouchon!»

Eliès était attendu dans la nuit de dimanche à lundi en Australie à Fremantle. Le docteur David Mcllroy, qui l'a pris en charge à bord de la frégate Arunta, a confirmé que le marin souffrait d'une fracture du fémur gauche et de côtes fêlées.

Le docteur Mcllroy a déclaré que l'état de santé du skipper blessé s'était nettement amélioré.

Yann Eliès a commencé à manger normalement et prend toujours des médicaments contre la douleur, mais à doses réduites.

Generali étudie les possibilités de récupération du bateau, qui évolue toujours à la cape, et s'occupe de l'acheminent de la famille de Yann Eliès vers l'Australie afin d'entourer le skipper lors des fêtes de Noël.

Classement dimanche à 20h00 (un mille = 1,852 km): 1. Michel Desjoyeaux (Fr/Foncia) à 11 785 milles de l'arrivée. 2. Roland Jourdain (Fr/Veolia Environnement) à 62,2 du premier. 3. Sébastien Josse (Fr/BT) à 159,5. 4. Jean Le Cam (Fr/VM Materiaux) à 200. 5. Armel Le Cléac'h (Fr/Brit Air) à 494,4. 6. Vincent Riou (Fr/PRB) à 508,6. 7. Jean-Pierre Dick (Fr/Paprec-Virbac) à 993,1. 8. Samantha Davies (GB/Roxy) à 1403,1. 9. Marc Guillemot (Fr/Safran) à 1423,4. 10. Brian Thompson (GB/Bahrein Team Pindar) à 1651,6.

(ats)

Ton opinion