Algérie: Destruction de 2 millions de CD et DVD contrefaits
Publié

AlgérieDestruction de 2 millions de CD et DVD contrefaits

Dans un pays où le piratage est monnaie courante, cette démarche est hautement symbolique.

Les CD et DVD ont été livrés en pâture à des engins de chantier.

Les CD et DVD ont été livrés en pâture à des engins de chantier.

photo: Reuters

L'action, menée samedi à Alger, portait sur le matériel saisi en 2015. Pas moins de 2 millions de CD et DVD contrefaits ont été détruits. Le Premier ministre Abdelmalek Sellal, plusieurs ministres et de nombreux artistes ont assisté à cette opération baptisée «Dites non au piratage des oeuvres» et pilotée par l'Office national des droits d'auteurs (ONDA). Elle visait à protéger les droits d'auteur dans un pays où le piratage est très largement répandu, a rapporté l'agence officielle APS.

«La protection de la propriété culturelle, qu'elle soit intellectuelle, artistique ou scientifique, est une condition fondamentale pour l'émergence d'un environnement propice à la préservation des droits des créateurs, des investisseurs et de tous les hommes et femmes de culture», a déclaré le Premier ministre.

Chaînes privées dans le viseur

Le célèbre chanteur berbère Idir, qui vit en France, a estimé que de telles opérations «encourageaient l'artiste à poursuivre son parcours créatif». Le piratage a pris de grandes proportions ces dernières années, amplifié par des chaînes de télévision privées de droit étranger qui n'hésitent pas à s'affranchir de leurs obligations envers les artistes.

L'ONDA s'est à plusieurs reprises inquiété des pratiques de ces chaînes qui diffusent des films à peine sortis des plus grands studios du monde et dont elle n'ont pas acquis les droits.

Les rues d'Alger et de toutes les villes algériennes pullulent d'ailleurs de petits vendeurs qui écoulent à des prix dérisoires les derniers films disponibles sur le marché international. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion