Actualisé 14.01.2014 à 08:52

Genève

Détenu frappé au visage: un gardien condamné

Un surveillant de la prison de Champ-Dollon écope de travaux d'intérêt général avec sursis pour avoir donné un coup de poing à un jeune détenu qui revenait du tribunal.

de
jcu

Un gardien de la prison de Champ-Dollon a été condamné pour avoir frappé un jeune détenu le 22 février 2012. Selon la «Tribune de Genève», il a écopé de 480 heures de travaux d'intérêt général avec sursis. Il doit également rembourser les frais de procédure, qui s'élèvent à plus de 4900 francs. Selon son avocate, la victime a désormais l'intention d'agir au civil et de réclamer 15'000 francs de réparation pour tort moral.

Il y a bientôt deux ans, le jeune homme, alors âgé de 19 ans, était jugé au Tribunal correctionnel de Genève pour vol. A son retour du tribunal, où il vient d'être reconnu coupable, il reconnaît un gardien qu'il a déjà croisé à la prison pour mineur de la Clairière. Le plaignant explique que le fonctionnaire s'est alors vanté auprès de ses collègues de lui avoir donné des claques. Le détenu, qui proteste, refuse de se soumettre aux contrôles. Le surveillant lui inflige alors un violent coup de poing au visage.

Selon le gardien, le jeune serbe a menacé sa famille, ce qui a provoqué sa réaction. Le plaignant a ensuite été conduit en cellule forte. Il a encore reçu des coups de pieds aux fesses durant le trajet. Un constat médical a été établi le lendemain, suite à l'ouverture d'une enquête disciplinaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!