Détenu tué: une plainte déposée
Actualisé

Détenu tué: une plainte déposée

Une organisation d'aide aux détenus, «Reform 91», a déposé plainte contre les responsables de la justice zurichoise. Elle les accuse de négligence dans l'affaire du meurtre d'un prisonnier à Regensdorf (ZH) dimanche dernier.

L'organisation a déposé plainte vendredi, notamment contre le directeur de la prison de Pöschwies, a indiqué samedi à l'ATS Peter Zimmermann de «Reform 91». Un détenu âgé de 25 ans a été tué par un co-détenu dimanche dernier. Le meurtrier présumé, âgé de 49 ans, purgeait une peine pour meurtre et tentative de contrainte sexuelle.

La victime se serait plainte auprès de sa famille d'être harcelée sexuellement par son co-détenu, a expliqué M. Zimmermann. Le personnel et les responsables de la prison auraient dû tenir compte de ces éléments et en tirer les conséquences en le déplaçant, selon lui.

Précédents accablants

Le meurtrier présumé avait été arrêté en octobre 1993 dans le département français du Calvados après avoir agressé sexuellement et tenté de tuer un auto-stoppeur de 21 ans, qui a été grièvement blessé.

Cet ancien infirmier en psychiatrie avouait alors les meurtres violents et pervers de deux adolescents dans les cantons de Schaffhouse et Thurgovie. Il a été condamné fin 1996 à la réclusion à vie et à l'internement pour une durée indéterminée.

Placé en clinique psychiatrique

Dans l'affaire de Regensdorf, le meurtrier présumé a admis les faits. Il a agressé sexuellement le jeune homme avant de le tuer. Il a été placé en clinique psychiatrique.

Le jeune détenu était en prison pour des vols et des infractions à la loi fédérale sur les stupéfiants. Il devait en principe être libéré en février. (ats)

Ton opinion