Actualisé 02.12.2011 à 19:08

Licenciements à Lausanne

Détournement de fonds au Musée olympique

Trois employés du département des finances du CIO ont été licenciés après la découverte d'un détournement d'environ 1,7 million de francs au Musée olympique de Lausanne.

Les trois employés ont été renvoyés pour «négligence» en relation avec cette affaire de fraude commise par l'ancien patron de la boutique de souvenirs du musée, a déclaré à AP le directeur général du CIO, Christophe De Kepper.

Le directeur général du Comité International Olympique a expliqué que l'ancien responsable de la boutique a été arrêté et placé en détention pour détournement de fonds d'un montant se situant entre 1,5 à 1,7 million de francs sur une période de dix ans. L'accusé aurait fabriqué de fausses factures adressées à des compagnies fantômes. L'employé indélicat avait quitté sa fonction en 2010 déjà. C'est son successeur qui a découvert la présumée fraude en septembre dernier.

Négligence

Les trois autres membres de l'équipe qui ont été licenciés dans le sillage de l'enquête ne sont pas accusés de fraude, mais de négligence. «Ils n'ont pas fait leur travail et ont négligé de contrôler les mouvements financiers autour de la boutique du Musée», a précisé De Kepper. Une plainte pénale a été déposée, les contrôles internes et les procédures sont passées en revue.

Démission

Par ailleurs, le directeur des finances du CIO, Thierry Sprunger, a déclaré à AP qu'il avait décidé de démissionner en raison de problèmes de santé, d'un «burn-out» et de son désir de changement après 17 ans passés au service du CIO. Selon De Kepper, il est clair que Sprunger n'est pas impliqué dans l'affaire de la boutique du Musée olympique. Springer a été engagé en 1994 par le CIO et est devenu directeur financier en 2003. Il a ajouté que le président du CIO Jacques Rogge avait été informé de son départ.

Le Musée olympique de Lausanne accueille 3,3 millions de visiteurs par année. Il a annoncé jeudi soir que l'entrée serait gratuite jusqu'à fin janvier, avant la fermeture du musée pour une durée de 20 mois, en raison de travaux de rénovation. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!