04.11.2020 à 13:30

Charlotte («Les Marseillais»)«Détruite» par le concours Miss France

La candidate de téléréalité Charlotte Bobb regrette son expérience en tant que reine de beauté, il y a quelques années.

1 / 5
Charlotte Bobb est revenue sur sa participation à l’élection Miss France 2017, qui lui a laissé un gout amer.

Charlotte Bobb est revenue sur sa participation à l’élection Miss France 2017, qui lui a laissé un gout amer.

Instagram
En 2015, la jeune femme a été élue Miss Pévèle, lors d’une élection départementale qualitative pour le concours Miss Nord-Pas-de Calais 2016. Sacrée première dauphine, elle n’avait pas pu poursuivre la compétition à l’échelle nationale.

En 2015, la jeune femme a été élue Miss Pévèle, lors d’une élection départementale qualitative pour le concours Miss Nord-Pas-de Calais 2016. Sacrée première dauphine, elle n’avait pas pu poursuivre la compétition à l’échelle nationale.

Instagram
La voici en compagnie d’Iris Mittenaere (à g.), élue Miss Nord-Pas-de-Calais 2015, Miss France 2016 et Miss Univers 2016.

La voici en compagnie d’Iris Mittenaere (à g.), élue Miss Nord-Pas-de-Calais 2015, Miss France 2016 et Miss Univers 2016.

Instagram

Charlotte Bobb, qui débarque dans la saison 5 des «Marseillais vs le Reste du Monde», avait tenté de décrocher la couronne de Miss France 2017. Mais elle n’en garde pas un bon souvenir. Elue Miss Pévèle 2015, élection départementale qualificative pour le concours Miss Nord-Pas-de-Calais 2016, elle n'avait pas remporté la victoire, lors de la compétition l’année suivante. Le jury lui avait préféré une autre candidate et Charlotte s’était retrouvée première dauphine. Or, selon la jeune femme, tout avait été joué d’avance. Elle l’avait alors dénoncé dans la presse.

Interviewée dans «StarMag», Charlotte est revenue sur cet épisode traumatisant. «Ce n’est pas le monde que l’on croit... Ce n’est pas rempli de paillettes, c’est juste basé sur l’apparence, confie la blonde. Connaissant mon caractère, c’était sûr que j’allais dénoncer l’injustice que j’ai vécue. C’est une expérience de vie incroyable, mais ça m’a détruite. Certes, je crache dans la soupe, mais être belle physiquement et ne rien dire en acceptant tout ce qu’il se passe: ce n’est pas moi.»

Bien plus épanouie dans l’univers de la téléréalité, la Française de 23 ans, qui s’est fait connaître dans «Les Princes de l'amour», en 2019, espère rester le plus longtemps possible sur le petit écran.

(lja)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!