Genève: Dette réduite grâce à une rentrée fiscale inattendue
Actualisé

GenèveDette réduite grâce à une rentrée fiscale inattendue

L'Etat a perçu un important montant l'an dernier, suite au bouclement d'un important dossier fiscal. La vente de terrains a aussi permis de réduire la dette.

par
dra
photo: Keystone/Gaetan Bally

Le Canton a annoncé ce mercredi qu'il avait (un peu) réduit sa dette abyssale. Elle a diminué de 700 millions de francs, pour cumuler à 12,7 milliards à la fin de l'année dernière.

Deux éléments expliquent ce résultat, selon les autorités. D'abord, elles sont parvenues à boucler un dossier fiscal complexe, celui de l'entreprise horlogère Patek Philippe et de son propriétaire Philippe Stern installé à Anières. Cela a permis à l'Etat de toucher 415 millions de francs, précise le Département des finances. Une somme inscrite aux comptes de fonctionnement 2014, mais dont le versement effectif n'a eu lieu qu'en mars dernier. Ensuite, la vente de parcelles à la Fondation des Terrains Industriels fin 2015 a rapporté 100 millions de francs.

Ce remboursement partiel de la dette «éloigne le risque de devoir activer le frein à l'endettement prévu par la loi», a souligné le gouvernement cantonal. Une telle mesure se déclenche lorsque l'endettement moyen annuel dépasse 13,3 milliards.

Le Conseil d'état souligne qu'il est déterminé à poursuivre ses efforts «indispensables» pour réduire les dépenses et préserver les finances publiques du canton.

Ton opinion