Orpond (BE): Dettes et orgies sexuelles: fiasco à la fête des scouts
Actualisé

Orpond (BE)Dettes et orgies sexuelles: fiasco à la fête des scouts

Le Pfadi Folk Fest a été un désastre. L'événement a été un échec financier, des champs protégés ont été dévastés et certains parlent de parties de jambes en l'air dans les bains à remous.

Les bains auraient été le théâtre d'orgies sexuelles.

Les bains auraient été le théâtre d'orgies sexuelles.

Le plus beau raout des scouts de Suisse devait avoir lieu à Orpond (BE) le dernier week-end du mois d'août. Mais le Pfadi Folk Fest s'est transformé en débâcle. Les organisateurs, une association indépendante de scouts, attendaient 6'000 personnes. Ils ont donc fait les choses en grand. Les chanteurs Bastian Baker et Shante avaient été invités. Un espace détente, un jacuzzi chauffé et un sauna pour 80 personnes avaient également été installés pour l'occasion.

Mais tout est allé de travers, d'après la «Berner Zeitung» qui révèle l'affaire vendredi. L'association attendait entre 4'000 et 6'000 visiteurs sur trois jours. Si 4'500 sont bien arrivés, un millier n'a pas eu besoin de payer de billet d'entrée, puisqu'ils étaient invités ou alors travaillaient bénévolement pour l'évènement.

Résultat? Un très faible chiffre d'affaires et de nombreuses dettes. Parmi les créanciers, on peut citer Migros qui fournissait la nourriture. «Nous sommes contents quand les jeunes prennent une initiative, affirme la porte-parole Andrea Bauer. Mais, dans ce cas, quelque chose n'a pas joué.» Le géant orange n'a par contre pas divulgué le montant découvert.

Mais les problèmes financiers ne sont pas les seuls à avoir laissé une trace de la fête. Pour monter la scène et autres stands, les organisateurs ont dû parcourir en véhicule une réserve. Ils ont ainsi labouré des champs protégés. Loué par un paysan, le terrain sur lequel se déroulait la fête a également été endommagé à cause d'installations de piscines.

Des bains qui auraient été le théâtre d'un autre scandale. Certains participants font en effet état d'orgies sexuelles dans l'eau. «Des comportements indéfendables», d'après un témoin anonyme. Mais les organisateurs ont rejeté ces accusations. «Tout le monde devait porter un maillot de bain et les personnes qui ont été aperçues courant nues ont été réprimandées par le service de sécurité», a affirmé la porte-parole de l'organisation Leonie Wanner.

(20 minutes)

Ton opinion