Actualisé 18.03.2014 à 19:40

Allemagne - téléphonieDeutsche Telekom va supprimer 4900 postes

Dans les deux ans à venir, Deutsche Telekom va tailler dans ses effectifs.

Le géant allemand a décidé d'élaguer ses rangs.

Le géant allemand a décidé d'élaguer ses rangs.

Le géant allemand des télécoms Deutsche Telekom va supprimer 4900 postes en Allemagne dans les deux ans à venir dans sa filiale de services informatiques T-Systems, a déclaré un porte-parole à l'AFP.

«Nous supprimerons 2700 postes cette année et 2200 l'an prochain en Allemagne», a-t-il dit, confirmant des informations du quotidien «Frankfurter Allegemeine Zeitung» (FAZ) à paraître mercredi. Plusieurs chiffres différents avaient déjà circulé dans la presse allemande sans qu'ils soient jusqu'ici confirmés.

900 postes déjà à la trappe

En décembre, le journal économique «Handelsblatt» avait ainsi évoqué entre 4000 et 6000 suppressions d'emplois. Le groupe allemand avait néanmoins admis préparer un plan de restructuration.

Selon le porte-parole, quelque 900 emplois sur les 4900 prévus ont déjà été supprimés. «Nous exigeons de l'entreprise qu'elle renonce aux licenciements secs», a réagi auprès de la FAZ Volker Geyer, président du syndicat de la communication DPV.

Négociations en cours

Interrogé par l'AFP sur la forme que prendrait les suppressions de postes, le porte-parole de Deutsche Telekom a indiqué que cela faisait l'objet de négociations avec les représentants du personnel.

Confronté à une forte concurrence dans son secteur, T-Systems a des difficultés depuis des années, peinant à dégager des bénéfices. Il emploie 50'000 personnes environ dans le monde. «Nous regardons actuellement notre implantation dans le reste du monde, mais nous n'avons pas encore de résultat» de ce passage en revue, a expliqué le porte-parole. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!