Actualisé

FootballDeux ans de plus, «mais plutôt bien pour mon âge»

Le tirage au sort des groupes de la Champions League jeudi à Monaco a donné lieu à un savoureux échange entre Messi et Ronaldo.

par
Florian Paccaud

Le tirage au sort des groupes de la Champions League a rendu son verdict. Si Messi et Cristiano Ronaldo ne s'affronteront pas cet automne, l'attaquant portugais de la Juventus retournera bien à Madrid avec la Juventus pour y défier l'Atlético. L'Argentin et le FC Barcelone devront quant à eux s'extirper d'un groupe F de tous les dangers, avec le Borussia Dortmund de Lucien Favre et un Inter à l'appétit retrouvé. Assis côte à côte jeudi soir à Monaco, les deux géants ont été questionnés sur leur rivalité, donnant lieu à certaines réponses cocasses.

«Nous partageons le devant de la scène footballistique depuis une quinzaine d'années, lui et moi, a expliqué le meilleur buteur de l'histoire de la C1. Je ne sais pas si cela s'est déjà passé dans le football, les deux mêmes joueurs, à ce niveau, tout le temps. Ce n'est pas facile.» «Oui, c'est vrai qu'il est souvent là, a plaisanté la Pulga. C'est une rivalité plutôt saine, on a l'habitude d'être en compétition».

«Il me pousse à être meilleur»

Les deux joueurs se sont affrontés durant neuf ans en Espagne, lors de Clasicos toujours très attendus, entre les deux meilleurs joueurs de la planète. Même si, cette année, le défenseur néerlandais Virgil van Dijk les a devancés pour le titre de meilleur joueur UEFA de la saison écoulée. CR7 a avoué que jouer en Espagne lui manquait. «Il me pousse à être meilleur, et je le pousse également à se surpasser. Nous avons une très bonne relation. Même si nous n'avons encore jamais dîné ensemble. Mais j'espère, dans le futur...», a-t-il poursuivi, faisant sourire Messi, devant une assemblée comblée.

Cristiano Ronaldo, visiblement de très bonne humeur malgré le fait qu'aucune récompense ne lui ait été attribuée, a encore fait rire le public lorsqu'on lui a demandé s'il comptait prendre sa retraite en même temps que son rival. «Il a deux ans de moins. Mais je pense que je suis plutôt bien pour mon âge.» Retrouvailles le 30 mai 2020 à Istanbul lors de la finale de la Coupe aux Grandes Oreilles?

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!