Deux appareils ont failli se percuter au dessus de l'Atlantique
Actualisé

Deux appareils ont failli se percuter au dessus de l'Atlantique

Deux appareils ont été à une minute de la collision, quand l'un des deux pilotes a brusquement corrigé son altitude au dessus de l'Atlantique jeudi.

Le bureau national de la sécurité aérienne a indiqué qu'il enquêtait sur cet incident impliquant un appareil de Delta Air Lines et un appareil immatriculé en Russie qui se dirigeaient l'un vers l'autre jeudi au nord de Porto Rico quand l'alarme a retenti dans la cabine de pilotage du second appareil.

Le pilote de l'appareil russe - un Boeing 747 de la compagnie Transaero - est descendu de 200 (60 mètres) à 300 pieds (90 mètres), réagissant juste à temps pour éviter la collision avec le vol 485 de Delta.

«Cela a été très près» a confirmé le pilote du vol américain qui avait aussi tenté de sortir de la trajectoire de l'appareil russe, d'après ce qu'a rapporté Victor Santore, un syndicaliste représentant les contrôleurs aériens.

Ils se trouvaient à la même altitude, 33.000 pieds (11.000 mètres) au-dessus de l'océan, et «60 secondes plus tard ils auraient occupé le même espace aérien» selon le porte parole du bureau américain de la sécurité aérienne, Peter Knudson. La distance de sécurité entre deux appareils est de 15 minutes.

Les deux appareils se trouvaient dans une zone non couverte par les radars.

Le vol Delta transportait 152 passagers à destination de New York. (ap)

Ton opinion