Actualisé 14.05.2015 à 13:59

MalaisieDeux bateaux transportant 600 migrants refoulés

Les autorités malaisiennes ont ignoré l'appel de l'ONU à secourir deux embarcations remplies de migrants pour éviter une tragédie en mer.

Les bateaux ont été interceptés au large des îles malaisiennes de Penang et Langkawi, selon un responsable malaisien qui a requis l'anonymat. «Hier soir (mercredi), un bateau a été refoulé des eaux malaisiennes au large de Penang et un autre s'est vu empêcher d'entrer dans les eaux de Langkawi», a-t-il indiqué. Les passagers du premier bateau ont reçu des bouteilles d'eau.

La Malaisie et l'Indonésie font face depuis peu à un afflux de navires chargés de réfugiés et de migrants économiques originaires du Bangladesh et de Birmanie.

Des dizaines de milliers de candidats à l'exil transitent chaque année par le sud de la Thaïlande, point de passage vers la Malaisie, mais Bangkok a récemment déclaré la guerre aux trafiquants après la découverte de fosses communes contenant les dépouilles de clandestins en pleine jungle, selon des ONG.

Les passeurs n'ont dès lors d'autre choix que de passer au large des côtes thaïlandaises pour emmener directement leurs «clients» en Malaisie, pays à majorité musulmane qui attire les candidats à l'exil en raison de sa relative prospérité.

Rohingyas à la dérive

Par ailleurs, un bateau transportant 300 migrants rohingyas, minorité musulmane considérée comme l'une des plus persécutées du monde, était à la dérive près des côtes thaïlandaises jeudi, avec à son bord des hommes, des femmes et de nombreux enfants, appelant «à l'aide», selon une journaliste de l'AFP sur les lieux. Aucune information n'a été donnée accréditant la thèse qu'il pourrait s'agir d'un des deux bateaux refoulés par la Malaisie.

D'après les organisations internationales, des milliers de migrants sont en perdition en mer depuis plusieurs jours, après avoir été abandonnés par leurs passeurs, qui craignent la nouvelle politique répressive de la Thaïlande. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!