Suisse - tunnel: Deux contrats pour le Ceneri à remettre
Actualisé

Suisse - tunnelDeux contrats pour le Ceneri à remettre

Deux mandats ayant trait à la construction du tunnel de Ceneri vont devoir être une nouvelle fois attribués.

Deux contrats pour le tunnel de base du Ceneri d'un montant total de plus de 200 millions de francs doivent être remis au concours. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a partiellement accepté deux recours.

On ignore si ce contretemps repoussera l'ouverture de cet ouvrage des NLFA planifiée pour 2019, a indiqué mercredi AlpTransit Gotthard (ATG) dans un communiqué. La décision du TAF va être analysée en détail ces prochains jours.

Un des mandats, à hauteur de 96 millions de francs, concerne le lot «voies et logistique». L'autre, de 129 millions, touche la «technique ferroviaire et coordination générale».

Expérience mise en doute

En août 2013, ATG avait adjugé ces deux lots de travaux aux entreprises Mons Ceneris et CPC respectivement. La firme Ceneri Rhomberg s'est opposée à cette adjudication, doutant que les entreprises choisies possèdent les aptitudes et l'expérience requises pour remplir certains points du contrat.

Le TAF, qui avait déjà accordé l'effet suspensif, vient de donner partiellement raison à l'entreprise recourante. Un recours au Tribunal fédéral est possible dans un délai de 30 jours.

Les travaux de technique ferroviaire au portail nord du tunnel du Ceneri doivent débuter fin 2016. Le tunnel devrait ouvrir à la fin 2019. Le lot «technique ferroviaire et coordination générale» comprend l'équipement du tunnel, de 15,4 km de long, et le raccordement au nord et au sud au réseau ferroviaire. L'autre lot inclut la pose des rails ainsi que différentes prestations temporaires de logistique, transport et ateliers spécialisés. (ats)

Ton opinion