Lausanne: Deux cyclistes ivres accidentés finissent au CHUV
Actualisé

LausanneDeux cyclistes ivres accidentés finissent au CHUV

Deux cyclistes avec un taux d'alcoolémie de plus de 1,5 pour mille ont été victimes d'accidents dimanche à Lausanne.

Le premier, seul en cause, a chuté à la rue du Grand-Pont, dimanche matin vers 7h30. Le second a percuté la portière d'une voiture qu'un automobiliste venait d'ouvrir à l'avenue d'Echallens, peu après 13h.

Les deux cyclistes ont été acheminés au CHUV pour y recevoir des soins. Ils seront dénoncés. «Ils sont considérés comme des usagers de la route en état d'ébriété», a précisé lundi Jean-Philippe Pittet, porte-parole de la police lausannoise. Il poursuit: «Ce n'est pas courant de voir ce genre d'accidents. Nous voulons rendre attentifs les cyclistes des risques qu'ils encourent.»

Avec une perte de maîtrise du véhicule et une conduite en état d'ébriété, le premier cycliste risque une amende. Elle peut se monter jusqu'à 500 francs. Risque-t-il de perdre son permis automobile? «Il risque de se voir retirer son permis que dans certains cas exceptionnels, comme s'il a par exemple déjà eu des antécédents», explique Jean-Philippe Pittet, avant de renvoyer au service juridique du Service des automobiles. «Pour le deuxième accident, l'enquête devra déterminer les pourcentages de responsabilité du cycliste et de l'automobiliste», souligne le porte-parole de la police lausannoise.

20 minutes online

Ton opinion