Actualisé 06.08.2009 à 12:49

GrangesDeux des suspects du triple meurtre avouent

Deux suspects arrêtés dans le cadre de l'enquête sur le triple meurtre de Granges (SO), dont l'ancien champion suisse du lancer du marteau P.S., ont avoué. Le rôle d'une femme également en détention préventive est encore à éclaircir.

Les deux hommes ont passé aux aveux «ces derniers jours», a précisé à l'ATS Urs Eggenschwiler, porte-parole de la police soleuroise. L'un d'entre eux avait admis dès son arrestation avoir «participé» au meurtre. Suisses âgés de 32 et 24 ans, ils vivent dans le canton d'Argovie, tout comme la Suissesse détenue de 48 ans.

Arme du crime détenue par un suspect

Parmi les armes saisies se trouvait aussi celle qui a servi pour tuer et qui appartient à l'un des suspects, précise la police. Les circonstances et raisons exactes du meurtre restent encore l'objet d'interrogatoires. Mais l'enquête a «avancé d'un pas», selon Urs Eggenschwiler.

Les autorités judiciaires soleuroises avaient fixé la durée de la détention préventive à trois mois pour les deux hommes. La prévenue a elle vu sa détention prolongée vendredi dernier, six semaines après son arrestation. Début juillet, un quatrième suspect avait été libéré. Les soupçons contre cet Allemand de 36 ans, domicilié dans le canton de Lucerne ne s'étaient en effet pas confirmés.

Cercle de dons

Le 5 juin au soir, une famille de trois personnes -un homme de 60 ans, son épouse de 55 ans et leur fille de 35 ans- a été tuée à Granges. Deux victimes ont été étouffées, la troisième abattue. Les faits pourraient être liés aux activités d'un cercle de dons, dans lequel la mère de famille était engagée. Seule certitude, les trois suspects connaissaient les victimes.

Le Suisse de 32 ans qui a avoué le meurtre a en outre fait parler de lui, fin juillet, pour une autre raison. Le rottweiler de cet ancien sportif d'élite avait alors grièvement mordu un enfant de 4 ans à la tête. Domicilée à Schaffhouse, la mère du prévenu avait pris en charge les deux chiens de son fils lors de son arrestation. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!