Afghanistan : Deux employées d'une ONG suisse enlevées
Actualisé

Afghanistan Deux employées d'une ONG suisse enlevées

Des collaboratrices de Medair ont été kidnappées au nord-est de l'Afghanistan, ont annoncé les autorités mercredi.

Cinq membres de l'ONG suisse Medair, dont deux femmes médecins britannique et kényane, ont été enlevés par des hommes armés dans la province de Badakhshan dans le nord-est de l'Afghanistan. Selon les autorités locales, ce rapt a un motif criminel, et pas politique.

Les cinq personnes «ont été kidnappées dans la zone de Yaftal (au nord de la province). Elles ont été prises par des hommes armés et emmenées dans le district de Shar et Buzurg. La police lancera rapidement une opération pour les retrouver», a indiqué le porte- parole du gouvernement du Badakhshan, Abdul Mahroof Rasikh.

Les deux femmes enlevées sont une Britannique et Kényane, ont précisé des sources policières à l'agence allemande dpa. Les trois autres personnes enlevées sont leurs traducteurs afghans.

Talibans pas impliqués

Ces travailleurs humanitaires «visitaient une de leurs cliniques dans le district de Yawan où les routes ont été détruites par des inondations», a indiqué un porte-parole de la police locale. Le groupe a été capturé alors qu'il rentrait à cheval ou à dos d'âne de la région de Ragh, à 50 km de la frontière tadkije.

M. Rasikh a indiqué ne pas croire que les talibans soient impliqués dans ce rapt. Il a précisé que des bandes criminelles sont actives dans cette région et agissent pour obtenir des rançons.

L'ONG ANSO, spécialisée dans la sécurité des organisations humanitaires, a de son côté affirmé que les ravisseurs appartenaient à un «groupe d'opposition armée» du district de Shahr et Buzurg.

Pas de commentaire

Les forces de l'Otan ont indiqué n'avoir aucune information concernant ces enlèvements et les ONG opérant dans la région ont préféré ne faire aucun commentaire. Contacté par l'ats, Medair n'a pas voulu non plus faire de commentaire.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a pour sa part indiqué «avoir connaissance de cette information des médias». Mais il ne pouvait pas lui-même donner d'informations, des «clarifications» étant en cours.

Active depuis 1996 en Afghanistan

Medair est active depuis 1996 en Afghanistan, selon son site internet. L'ONG basée à Ecublens (VD) y emploie quinze expatriés et 175 personnes recrutées au niveau local. Son objectif est de «venir en aide aux plus vulnérables et aux populations les plus isolées, et de répondre aux besoins des personnes souffrant de la pauvreté chronique ou des catastrophes naturelles», précise-t-elle.

Le Badakhshan est une zone très montagneuse de la chaîne de l'Hindu Kush, qui s'étend du centre de l'Afghanistan au nord du Pakistan.

L'Afghanistan, notamment le Badakhshan, a connu son hiver le plus rude depuis quinze ans, marqué par de fortes chutes de neige, qui ont causé de nombreuses avalanches mortelles. La fonte des neiges cause depuis lors des inondations dévastatrices, qui s'ajoutent à des déluges de courte durée mais aux conséquences ravageuses.

(ats)

Ton opinion