Genève: Deux employés des HUG dénoncent des comportements homophobes

Publié

GenèveDeux employés des HUG dénoncent des comportements homophobes

Un cadre de l’hôpital cantonal est accusé d’homophobie. Avenir Syndical évoque un management «dysfonctionnel». Une procédure interne est en cours.

Les salariés auraient subi de multiples railleries sur leur  orientation sexuelle durant des années. 

Les salariés auraient subi de multiples railleries sur leur  orientation sexuelle durant des années. 

Lucien FORTUNATI

Deux employés des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) accusent leur responsable d’homophobie. Selon la «Tribune de Genève», ils auraient subi de multiples railleries sur leur orientation sexuelle des années durant. En arrêt maladie depuis le mois de mars, les deux membres du personnel auraient tenté d’alerter la hiérarchie, mais restent sans nouvelle depuis. L’un des deux se dit prêt à déposer une plainte pénale si rien n’est fait. La direction de l’établissement, qui ne communique pas sur les cas particuliers, a toutefois indiqué qu’une procédure était en cours. 

Avenir Syndical, qui soutient les deux salariés mais n’est pas reconnu par les HUG comme partenaire social, dénonce un management «dysfonctionnel», dans un service où le taux d’absentéisme est élevé. Harcèlement, blagues sexistes ou encore rapports mensongers sont évoqués.

Soucis liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre?

(lhu)

Ton opinion