Scandale du Libor: Deux ex d'UBS attaquent la banque en justice
Actualisé

Scandale du LiborDeux ex d'UBS attaquent la banque en justice

Deux anciens employés de la banque suisse UBS attaquent l'établissement en justice pour licenciement abusif dans le sillage du scandale du Libor, rapporte le «Financial Times».

«Prashant Mirpuri, un courtier britannique en produits dérivés en poste dans le bureau d'UBS à Singapour de septembre jusqu'au mois dernier, est un des deux employés qui ont déposé une plainte sur la manière dont la banque a mené ses investigations internes sur la manipulation de l'indice», a indiqué le quotidien britannique.

L'autre plaignant, Mukesh Chlaganlal, qui co-dirigeait des activités de courtage pour les marchés émergents en Asie, a été congédié au début du mois dernier, sur des soupçons de faute grave. «Les deux hommes affirment qu'il n'ont pas pu se défendre correctement et ont été licenciés pour atténuer le rôle (d'UBS) dans le scandale grandissant lié à la manipulation présumée des taux de référence sur le marché de Singapour», ajoute le quotidien.

Lourde amende

En décembre, la banque UBS s'est vu infliger une amende combinée de 1,4 milliard de francs suisses (1,1 milliard d'euros) dans le scandale du Libor, les autorités de régulation des marchés ayant épinglé un système généralisé de manipulation du taux du Libor. Cet instrument définit les conditions dans lesquelles les banques se prêtent de l'argent entre-elles mais sert également de référence à de nombreux produits financiers.

La plainte des deux anciens courtiers d'UBS pourrait également plonger encore un peu plus la banque britannique HSBC dans le scandale, UBS et ses avocats ayant interrogé Prashant Mirpuri de manière «oppressive» sur ses activités avec HSBC, selon les arguments du courtier dans les documents remis à la justice. (afp)

Ton opinion