Actualisé 12.05.2020 à 11:30

Zurich

Deux «faux flics» arrêtés avec 15’000 francs en poche

La police zurichoise a interpellé deux hommes, lundi à Zollikon. Les prévenus sont soupçonnés de pratiquer l’arnaque aux «faux policiers», de plus en plus répandue dans le canton.

de
Monira Djurdjevic

Lundi peu avant 17 heures, deux enquêteurs de la police cantonale zurichoise ont observé une femme âgée qui déposait une enveloppe sous une poubelle, à Zollikon (ZH). Peu de temps après, un homme est venu récupérer l’objet.

Lors du contrôle du suspect de 31 ans et de son complice présumé de 30 ans, les agents ont saisi l'enveloppe en question. Cette dernière contenait près de 15’000 francs a indiqué la police cantonale dans un communiqué, mardi. Soupçonnés de s’adonner à l’arnaque aux faux policiers, les deux hommes ont été arrêtés et interrogés par les forces de l’ordre.

Faux flic, une arnaque répandue

L’escroquerie qui consiste à appeler des gens en se faisant passer pour des policiers est de plus en plus fréquente dans le canton de Zurich. L’auteur exerce une forte pression psychologique sur sa victime, souvent des personnes âgées ou vulnérables. Il lui raconte une histoire de manière convaincante, la plupart du temps que son argent n’est plus en sécurité à la banque. Si la victime accepte de coopérer, elle est invitée à retirer son argent et à remettre ses avoirs aux «policiers».

La vigilance est de mise

Afin d’éviter de tomber dans ce piège, la police cantonale zurichoise recommande d’appeler le 117 dès la fin de la conversation avec le prétendu policier et de se renseigner sur son identité. Les forces de l’ordre conseillent également de ne pas garder contact avec cette personne et de donner son numéro à la police. En effet, la «vraie» police n’exige jamais de l’argent par téléphone.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!