Démission Leuenberger: Deux femmes briguent le siège
Actualisé

Démission LeuenbergerDeux femmes briguent le siège

Suite à la démission du conseiller fédéral Moritz Leuenberger, les socialistes bâlois réfléchissent eux aussi à se porter candidat à une telle fonction.

La conseillère aux Etats Anita Fetz, et la directrice des finances de Bâle-Ville Eva Herzog, n'excluent pas de se porter candidates.

La conseillère aux Etats Anita Fetz, et la directrice des finances de Bâle-Ville Eva Herzog, n'excluent pas de se porter candidates.

Les socialistes bâlois réfléchissent aussi à se porter candidat à la suite de Leuenberger. C'est le cas de la conseillère aux Etats Anita Fetz et de la directrice des finances de Bâle-Ville, Eva Herzog, qui n'excluent pas de se laisser tenter.

«Il reste assez de temps pour réfléchir à cette éventualité», a confié Anita Fetz à l'ATS. La démission du ministre de l'environnement et des transports a «totalement surpris» la socialiste bâloise, conseillère aux Etats depuis 2003, qui estime que l'issue de l'élection au Conseil fédéral en décembre est pour l'heure «complètement incertaine».

La directrice des finances de Bâle-Ville Eva Herzog, au gouvernemement du canton depuis 2004, va elle aussi «examiner minutieusement une éventuelle candidature», a affirmé son secrétaire général, Kaspar Sutter.

Claude Janiak renonce

Le conseiller aux Etats Claude Janiak renonce lui à se porter candidat. «Cette fonction a urgemment besoin de jeunes», a déclaré celui qui fut président du Conseil national en 2005/2006.

(ats)

Ton opinion