Mobilité - Deux fois plus de morts en 2020 en transports publics
Publié

MobilitéDeux fois plus de morts en 2020 en transports publics

La pandémie a eu des répercussions sur le nombre de kilomètres parcourus en transports publics l’an dernier, mais le nombre d’accidents mortels a augmenté.

À Würenlos (AG), le 3 juin 2020, un enfant avait été tué par un train.

À Würenlos (AG), le 3 juin 2020, un enfant avait été tué par un train.

BRK News

En tout, 27 personnes sont mortes dans des accidents en lien avec les transports publics en 2020, soit deux fois plus que l’année précédente. Le trafic ferroviaire a été impliqué dans la plupart des décès (17), suivi des transports publics sur route (9) et des téléphériques (1). Il faut préciser que ces victimes sont en majorité des collaborateurs des sociétés de transport ou des tiers, et non des passagers.

L’an dernier, le trafic ferroviaire a accusé une nette baisse du nombre de personnes et des quantités de marchandises transportées en raison de la pandémie de Covid-19. Dans le transport de personnes, les prestations de transport ont diminué de 39%, soit la plus forte baisse jamais enregistrée. Les 13,3 milliards de personnes-kilomètre de 2020 correspondent aux chiffres les plus faibles depuis 19 ans (une personne-kilomètre correspond au transport d’une personne sur une distance d’un kilomètre).

Avec un recul de 3% seulement par rapport à l’année précédente, la baisse s’est révélée moins dramatique pour le transport de marchandises. Les prestations du transport de marchandises par le rail en Suisse se sont montées à 9,8 milliards de tonnes-kilomètre nettes en 2020, équivalant au niveau enregistré en 2012 (une tonne-kilomètre correspond au transport d’une tonne sur un kilomètre).

(comm/jbm)

Ton opinion