France/Drame sur l'A13: Deux hommes se livrent à la police
Actualisé

France/Drame sur l'A13Deux hommes se livrent à la police

Deux jeunes hommes se sont livrés vendredi à la police dans l'affaire de la mort d'un automobiliste roué de coups lors d'une rixe sur l'autoroute A13.

Deux jeunes hommes de 23 ans se sont livrés vendredi à la police dans l'affaire de la mort fin juin d'un automobiliste roué de coups lors d'une rixe sur l'autoroute A13 après un accident, dans les Yvelines, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de France Bleu Ile-de-France.

Vers midi, les deux jeunes hommes, qui se trouvaient à l'étranger et étaient rentrés en France mercredi, se sont présentés à la Sûreté départementale des Yvelines où ils ont été placés en garde à vue, selon la même source.

L'un des deux suspects serait «bien impliqué» dans la rixe qui a causé la mort de Mohamed L. même si, lors de leurs premières heures d'audition, les jeunes hommes ont reconnu leur présence sur les lieux de la bagarre, tout en niant leur participation, a ajouté la source policière.

Sept personnes ont déjà été mises en examen et écrouées dans l'affaire, dont la conductrice de la voiture entrée en collision avec celle de la victime.

Cinq d'entre eux sont poursuivis pour «meurtre», les deux autres, dont la jeune femme, sont mis en examen pour «complicité de meurtre». Une dixième personne est encore recherchée.

Dans la nuit du 26 au 27 juin, vers 01H00, sur l'A13, près des Mureaux, la voiture d'un homme qui partait en vacances en famille est entrée en collision avec une Renault Clio. Le ton est monté à propos du constat amiable.

Le passager de la Clio a, selon son avocat, Me Olivier Combe, appelé «un ami» en renfort.

Une dizaine de jeunes gens sont alors arrivés en voiture et une bagarre a éclaté au bord de l'autoroute. Un homme âgé de 30 ans a été roué de coups, notamment au visage. Quatre autres membres de la famille de la victime ont été blessés.

A l'arrivée de la police et des secours, la conductrice et ses amis ont pris la fuite. L'homme agressé, souffrant de graves lésions cérébrales, a succombé à ses blessures le lendemain.

(afp)

Ton opinion