Hockey - National League: Deux «intérimaires» aident Genève-Servette
Actualisé

Hockey - National LeagueDeux «intérimaires» aident Genève-Servette

L'un fait des allers-retours entre Ambri et Genève, l'autre a découvert la «vrai» LNA vendredi. Descloux et Forget ont été en vue, avec Genève, contre le LHC (3-5).

par
Robin Carrel

Gauthier Descloux après la rencontre.

L'un a repoussé 27 des 30 tirs qui lui ont été adressés et a été très solide dans les moments chauds. L'autre a récolté un assist et a beaucoup travaillé. Gauthier Descloux et Dominic Forget ont été appelés pour pallier la nouvelle vague de blessures qui mine le vestiaire grenat. Et si les Aigles se sont imposés à Malley vendredi soir, ils le doivent aussi à leurs intérimaires.

Baladé entre les Vernets et la Valascia d'Ambri-Piotta – six matches avec Genève, puis cinq avec les Léventins, avant de revenir au bout du Lac –, le jeune gardien a été très bon pour son nouvel intérim de Robert Mayer et permis aux siens de revenir de Malley (en passant par le McDonald's apparemment) avec trois points importants dans la soute à bagages.

«J'ai un peu de peine à me rendre compte, en fait. C'est dur de ne pas trop y penser. C'est toujours surprenant de devoir bouger comme ça et malencontreux de le faire à cause d'une blessure», a regretté le portier de 21 ans. Heureusement, le natif de Fribourg n'a pas commencé à causer italien, à son retour dans le vestiaire des Aigles. «Ben non, parce que je ne le parle pas», a-t-il rigolé dans les travées de Malley 2.0.

Cette victoire opportuniste avait aussi un goût savoureux pour Dominic Forget, qui avait bien souvent fait le malheur du LHC lorsqu'il végétait en Ligue nationale B. Car Dieu sait si le Canadien avait pris goût à battre les Lions sous les couleurs de La Chaux-de-Fonds, où il a passé huit saisons. «Je suis presque Chaux-de-Fonnier d'adoption et il y a toujours cette rivalité avec Lausanne, a-t-il rigolé. Donc je suis d'autant plus satisfait.»

Après Lausanne-Genève

Dominic Forget après la rencontre.

Le joueur aux 18 buts et 11 assists en 26 parties de LNB avec le HCC était heureux d'avoir pu tâter l'échelon supérieur. «C'est quelque chose dont je me souviendrai, a-t-il souri. Ce sont mes deux premiers matches dans l'élite, parce que j'ai fait deux piges à Ambri-Piotta, mais toujours en play-out. De jouer ce derby entre Genève et Lausanne, pour moi, c'est exceptionnel. Je suis très heureux, d'autant plus qu'on s'en sort avec une victoire.»

Au LHC aussi, on avait son joueur de location. Martin Gernat est là cette semaine pour remplacer Jonas Junland et a compté parmi les meilleurs Lausannois de ce cinquième «derby lémanique» de la saison. Enfin, meilleurs... «Moins mauvais», est-on tenté d'écrire. Le grand Slovaque est solide et n'hésite pas à porter son mètre 96 vers l'avant. Il faudra qu'il réalise quelques miracles, samedi soir à Davos, s'il veut enfin marquer des points avec son très éphémère employeur.

Ton opinion