Roland-Garros: «Deux joueurs qui ont une histoire ici»
Actualisé

Roland-Garros«Deux joueurs qui ont une histoire ici»

«Plutôt Federer ou Wawrinka?» Le cœur des spectateurs français balance avant le derby suisse en quart. Un match à suivre en direct dès 14h, si la météo le permet.

par
Jérémy Santallo
Paris
Lors de leur dernier duel, en mars, le Bâlois (à dr.) avait battu le Vaudois à Indian Wells.

Lors de leur dernier duel, en mars, le Bâlois (à dr.) avait battu le Vaudois à Indian Wells.

Keystone/AP/Mark J. Terrill

Devant l'écran géant du court No1, Odile termine sa gaufre. Une casquette noire «RF» vissée sur la tête, elle s'est vu offrir un billet pour la journée de lundi pour son 70e anniversaire. Elle ne verra pas le «Maître» aujourd'hui à 14h sur le Suzanne-Lenglen. «C'est dommage. Je le suis depuis qu'il est pro. Je ne manque pas un match et, demain, je serai devant ma télévision.»

Non loin d'elle, Marion, 41 ans, s'apprête à entrer dans une boutique avec son fils. «Je soutiens Roger Federer depuis dix ans. Je l'ai vu une fois à Roland-Garros, j'étais même pour lui quand il a affronté Gaël Monfils», s'exclame-t-elle, avec sa casquette rouge aux initiales du Bâlois.

«C'est la classe»

Originaire de Brest, Mathieu (38 ans) est plus partagé. Mais il laisse parler son cœur: «Ce sont deux grands joueurs qui ont une histoire ici. Roger Federer arrive sur la fin de sa carrière et j'ai envie de le voir parti au sommet.»

Et Stan Wawrinka alors? Depuis le début de la quinzaine, le Vaudois jouit d'une belle cote auprès du public. Maxime, 30 ans, l'adore. Il était déjà là dimanche pour le thriller contre Stefanos Tsitsipas. «Il comprend le public français. Faire des petits gestes comme il a fait l'autre jour (ndlr: le Vaudois a envoyé un bisou à un spectateur qui venait de lui dire «je t'aime»), c'est la classe.» Sa vasque à champagne sous le bras, il enchaîne: «J'aurais aimé qu'il soit Français, à quelques kilomètres près c'était bon (rires). Et on avait notre champion en Grand Chelem en 2015! Federer restera toujours No1 dans le cœur des Suisses mais pour moi, c'est de l'histoire ancienne. Place à Stan!»

Ton opinion