Actualisé 23.08.2008 à 20:16

Deux journalistes étrangers enlevés en Somalie

Deux journalistes étrangers ont été enlevés samedi en Somalie, a annoncé un membre de la famille d'un de leurs deux gardes du corps eux-aussi kidnappés.

Ajos Mohamed Nor, un employé de l'hôtel où séjournaient les journalistes, a indiqué qu'il s'agissait d'une Canadienne et d'un Australien, dont il n'a donné que les prénoms, Amanda et Nigel.

Les deux journalistes, leur chauffeur somalien et leurs deux gardes du corps ont été enlevés alors qu'ils se rendaient à Elasha, à une vingtaine de kilomètres de Mogadishio, pour rencontrer des Somaliens déplacés en raison des violences dans la capitale, a indiqué Abdikahim Haji, beau-frère d'Abdifatah Elmi, l'un des gardes du corps.

Abdikahim Haji a expliqué qu'il parlait au téléphone avec son beau-frère au moment de l'enlèvement.

Abdi Haji Gobdon, porte-parole du gouvernement soudanais, a affirmé ne pas connaître l'identité des deux journalistes. «Une fois que nous saurons où ils sont, nous prendrons des mesures, que ce soit la force ou la négociation. Nous essaierons de garantir la sécurité et la libération des journalistes», a-t-il déclaré.

Les journalistes ou humanitaires étrangers sont une cible de choix pour les diverses milices et gangs de Somalie, souvent pris en otage pour obtenir le versement de rançons. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!