Deux journalistes français interpellés au Sri Lanka
Actualisé

Deux journalistes français interpellés au Sri Lanka

COLOMBO, Sri Lanka - La police sri-lankaise a arrêté deux journalistes français de la chaîne France-24 pour avoir filmé un barrage militaire dans le sud du pays, a annoncé mardi le groupe Free Media Movement.

La reporter et le cameraman étaient interrogés par des enquêteurs spécialisés dans la lutte anti-terroriste.

La reporter Capucine Henry, correspondante de la chaîne en Inde, et son cameraman -dont l'identité n'était pas encore connue- se rendaient lundi à bord d'un véhicule vers le district de Galle, a précisé cette association locale de défense des droits des journalistes dans un communiqué. Ils ont été arrêtés après avoir filmé un barrage de l'armée.

Un policier en poste à Galle, ayant requis l'anonymat, a confirmé l'arrestation, en précisant que le barrage en question se trouvait à proximité du camp militaire de Bossa, dans le district de Galle.

La police a également interpellé une famille que devaient interviewer les deux journalistes à Galle, selon l'ONG Free Media Movement (FMM).

La reporter et le cameraman n'avaient filmé que cinq secondes d'images en passant le barrage militaire, a précisé cette association indépendante.

«FMM ne considère pas le fait de filmer un barrage routier comme une question de sécurité nationale et exprime sa grave préoccupation après (l'interpellation) d'une équipe de télévision et une famille entière», souligne le groupe dans son communiqué.

Interrogés par l'Associated Press, la chaîne France-24 -chaîne française d'information continue émettant dans plusieurs parties du monde- et le Quai d'Orsay n'ont pas souhaité commenter cette information. (ap)

Ton opinion