Actualisé 21.08.2008 à 08:44

Deux jours pour identifier tous les corps

Deux jours seront nécessaires pour identifier les 153 personnes tuées dans l'accident du MD-82 mercredi à Madrid, a déclaré la ministre espagnole des Infrastructures, Magdalena Alvarez.

Selon les témoignages de secouristes, certains corps sont complètement calcinés.

«Jusqu'ici, ils ont été identifiés grâce à leurs empreintes digitales, et dans certains cas, il faudra réaliser des tests ADN», a-t-elle déclaré à l'antenne de la radio nationale. L'avion, dont les réservoirs étaient remplis de carburant, a immédiatement pris feu après s'être écrasé.

Le vol JK 5022 de la compagnie espagnole Spanair, partagé avec la compagnie allemande Lufthansa, devait rallier Madrid et Las Palmas, dans l'archipel espagnol des Canaries. L'accident a entraîné la mort de 153 personnes et fait 19 blessés.

L'enquête est toujours en cours pour identifier les causes de l'accident. Selon la ministre espagnole des Infrastructures, des techniciens de Spanair ont donné leur autorisation pour que le MD- 82 redécolle, alors que le pilote avait signalé un problème.

«Lors d'une première tentative, le pilote a décollé, puis est revenu parce qu'il avait détecté quelque chose, qui devra être déterminé par la commission d'enquête», a déclaré Magdalena Alvarez à la radio nationale.

«Les responsables de la maintenance de la compagnie ont autorisé le décollage, assumant leur responsabilité qui consiste précisément à examiner l'avion quand le commandant signale n'importe quel type d'incident à bord», a-t-elle ajouté.

Interrogée sur une éventuelle négligence de Spanair, la ministre a déclaré: «Je n'oserais pas dire cela». «Ce seront surtout les boîtes noires qui nous permettront d'identifier les causes» de l'accident, a-t-elle dit.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!