LNA: Deux matches pour McSorley, trois pour Stephan
Actualisé

LNADeux matches pour McSorley, trois pour Stephan

Le juge unique du domaine disciplinaire de la Swiss Ice Hockey Federation a sanctionné Chris McSorley et Tobias Stephan en les suspendant respectivement deux et trois matches.

par
mfr/comm

Le coach du GSHC a en autre écopé d'une amende de 3000.-. Le gardien devra quant à lui s'alléger de 1000.- Les deux hommes ont cinq jours pour faire recours.

Reto Steinmann a puni Chris McSorley, lequel a enfreint la règle 81 du règlement de l'ordre juridique (principes du comportement; comportement vis-à-vis des juges-arbitres pendant et après le match). «La faute est lourde», indique un communiqué de la Fédération. D'après le juge unique, «le comportement de Chris McSorley manque de respect, dépasse les limites de l'acceptable et contrevient aux règles de l'équité et de l'esprit sportif.»

La récidive sanctionnée

«McSorley ne semble pas tirer de leçons puisque, depuis 2001/2002, il a déjà été sanctionné pour des fautes similaires, (…) une sanction se bornant à une amende ne semble plus possible», justifie le juge unique pour expliquer la suspension de l'Ontarien.

Concernant Tobias Stephan, Reto Steinmann, lui reproche d'avoir «intentionnellement mis en danger plusieurs joueurs fribourgeois sachant très bien qu'il allait les blesser».

Le gardien de Genève-Servette avait attaqué Beni Plüss et Romain Loeffel qui poussaient des cris de joie. «L'accusé a projeté sa canne à deux mains en direction des joueurs fribourgeois dans un mouvement de lancer d'une grande violence. La force physique considérable de cette action a pu être constatée au fait que Tobias Stephan est tombé à terre une fois que la canne a quitté ses mains», étaie le juge unique.

Comme les deux premières exclusions émanent de la procédure «Exclusions de précaution», il n'est possible de déposer un recours auprès du tribunal du Sport de la Fédération Swiss Ice Hockey Federation (SIHF) que contre la troisième exclusion.

Ton opinion