Deux militaires américains inculpés du meurtre d'un détenu irakien
Actualisé

Deux militaires américains inculpés du meurtre d'un détenu irakien

L'armée américaine a inculpé deux de ses soldats du meurtre par balle d'un prisonnier irakien.

On ignore la date à laquelle le meurtre a été commis.

Le lieutenant Michael Behenna et le sergent Hal Warner, tous deux en poste à Baïdji, à 180 km au nord de Bagdad, ont été mis en examen pour le meurtre avec préméditation d'Ali Mansour Mohamed, a annoncé samedi l'armée américaine dans un communiqué.

Le premier a été inculpé de «meurtre avec préméditation, agression, faux témoignage officiel et obstruction à la justice». L'acte d'accusation explique qu'il est accusé d'avoir utilisé un pistolet pour abattre la victime. Le second a été inculpé pour «meurtre avec préméditation, complicité, agression, faux témoignage officiel et obstruction à la justice».

Selon le communiqué, les faux témoignages des deux soldats américains ont porté à croire que M. Mohammed avait été initialement relâché par les forces de la coalition autour du 16 mai.

Une première audience avant le procès de Warner a été fixée au 15 août près de Tikrit.

L'armée américaine détient quelque 21 000 prisonniers en Irak. Le plus grand centre militaire de détention se situe dans les environs de Bassorah, dans le Sud.

(ats)

Ton opinion