Actualisé 01.09.2015 à 20:47

Football

Deux minutes de retard, son transfert capote

Manchester United et le Real Madrid n'ont pas pu officialiser le transfert du gardien David De Gea.

de
Loïck Mauroux

Coup de théâtre dans le dossier David De Gea: alors que le départ attendu du portier international vers le Real Madrid semblait entériné, sa présentation officielle ayant même été prévue pour hier à 13 h dans la capitale, un retard dans l'envoi des documents informatiques à la Ligue espagnole (LFP) a ruiné les rêves du joueur.

En effet, l'Espagne a fixé au 31 août à 23 h 59 précises la date butoir de fin du mercato, mais les «Merengue» n'ont reçu les documents signés par toutes les parties qu'à 00h01, selon «AS».

La faute à une entente tardive entre les clubs quant au montant de la transaction (estimé à 40 millions d'euros), et à l'inclusion ou non du Costaricien Keylor Navas. Au final, la responsabilité de l'envoi tardif des documents a fait hier l'objet d'un ping-pong ridicule entre deux des plus riches formations de la planète, à coup de communiqués accusateurs.

Une dérogation de la LFP ou de la FIFA aurait pu régler le problème. Mais les Madrilènes ont annoncé officiellement hier ne pas vouloir faire recours, abandonnant la piste menant à De Gea.

L'avenir du gardien, écarté du groupe mancunien par son entraîneur, Louis Van Gaal, depuis ses velléités de départ, semble donc s'inscrire à Old Trafford, mais dans quelles conditions?

Renouera-t-il le dialogue avec son coach, afin de retrouver les terrains et ne pas prétériter ses chances en vue de l'Euro 2016? Partira-t-il cet hiver ou patientera-t-il jusqu'à l'été afin de s'en aller libre de Manchester, à la fin de son contrat? A suivre.

Twitter @LMauroux

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!