Royaume-Uni: Deux mois après sa mort, il laisse sa fiancée sans voix
Actualisé

Royaume-UniDeux mois après sa mort, il laisse sa fiancée sans voix

Une jeune femme a reçu, par la poste, une bague de fiançailles que son défunt chéri avait fait faire spécialement pour elle avant de succomber à un cancer.

par
joc
Danielle et Ashley s'étaient rencontrés en 2015, lors de vacances en Crête.

Danielle et Ashley s'étaient rencontrés en 2015, lors de vacances en Crête.

Après deux ans de lutte contre un forme rare de cancer du sang, Ashley s'est éteint à la fin de l'année dernière près de Leicester. Au moment où le jeune homme de 27 ans a rendu son dernier souffle, sa fiancée Danielle était à l'administration communale en train de remplir les documents nécessaires pour pouvoir épouser son homme le lendemain. «Dès que je suis entrée dans les bureaux, j'ai reçu un appel du papa d'Ashley. Il m'a demandé de rentrer au plus vite. J'ai compris qu'Ashley était mort», raconte Danielle au «Leicester Mercury».

Deux mois après le drame, Danielle est tombée sur une «invitation à retirer un envoi» en rentrant du travail. La jeune femme s'est rendue à la poste pour récupérer le colis, qu'elle a ouvert une fois de retour dans sa voiture. En découvrant ce que contenait le petit paquet, la Britannique a senti son coeur battre dix fois plus fort: c'était une bague de fiançailles envoyée par Ashley. «C'était une surprise totale. Je n'ai pas pleuré, j'ai rigolé. Il ne m'avait rien dit de tout ça. C'est une magnifique bague en or blanc avec un diamant», décrit la jeune femme.

L'état de santé d'Ashley se détériorant de manière dramatique, Danielle avait fini par se faire à l'idée que son fiancé était condamné. Quand elle a demandé au jeune homme de 27 ans s'il avait des regrets, il lui a répondu: «Ne pas avoir pu t'épouser». C'est après cette conversation que les amoureux ont pris la décision de se marier en catastrophe. Ils avaient d'ailleurs déjà choisi des alliances. Mais en catimini, Ashley avait pris soin de commander un bijou sur mesure pour sa bien-aimée. «Il a fallu plusieurs mois pour que je la reçoive, parce qu'il en avait lui-même conçu le design. Je la chérirai pour toujours, tout comme les alliances que nous n'avons jamais utilisées», confie Danielle.

Ton opinion