Actualisé 04.12.2006 à 15:25

Deux mois de prison ferme pour un piéton

Un piéton inattentif, qui avait provoqué la chute d'une cycliste, devra passer deux mois sous les verrous, pour blessures corporelles graves par négligence.

La Cour suprême du canton de Zurich a confirmé lundi sa condamnation à une peine de prison ferme pour blessures corporelles graves par négligence. Il devra également verser 40.000 francs d'indemnité à la victime.

Le 29 août 2004 à Zurich-Oerlikon, ce monteur âgé de 42 ans était en pleine discussion avec un collègue lorsqu'il a fait brusquement un pas en arrière sur la route. Ce geste a provoqué la chute d'une cycliste de 22 ans, lui occasionnant de graves blessures à la tête.

Le cerveau a été sérieusement lésé, au point que la victime en a perdu le goût et l'odorat. Cuisinière et employée de service, la jeune femme a perdu sa place dans une école de sommelier. Elle souffre encore aujourd'hui des séquelles de l'accident.

La Cour suprême zurichoise a confirmé la peine prononcée au printemps dernier par le tribunal de district. Les juges ont été unanimes à constater que l'accusé, toxicomane, portait l'entière responsabilité de l'accident à cause de son inattention. La cycliste pouvait se fier au principe de la confiance et ne pouvait s'attendre à ce qu'un piéton survienne intempestivement sur la chaussée.

L'homme a écopé d'une peine de prison ferme, notamment à cause de condamnations antérieures qui ne permettaient plus de lui accorder une mise à l'épreuve. Il devra s'acquitter non seulement d'une indemnité de 40.000 francs à sa victime, mais également de dommages-intérêts dont le montant n'a pas encore été fixé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!