Afrique du Sud - Deux morts dans l’incendie d’une aile Covid d’un hôpital
Publié

Afrique du SudDeux morts dans l’incendie d’une aile Covid d’un hôpital

Un service dédié au traitement des malades atteints du coronavirus a été la proie des flammes mardi matin au nord de Johannesburg.

Deux malades du Covid sont morts mardi matin dans un hôpital du nord de l’Afrique du Sud suite à un incendie. Le feu pourrait avoir été provoqué par la cigarette d’un patient.

Deux malades du Covid sont morts mardi matin dans un hôpital du nord de l’Afrique du Sud suite à un incendie. Le feu pourrait avoir été provoqué par la cigarette d’un patient.

Photo d’illustration/AFP

Deux patients sont décédés mardi matin dans l’incendie d’un service dédié au traitement du Covid-19 dans un hôpital du nord de l’Afrique du Sud, ont indiqué les autorités sanitaires locales. Le feu s’est déclaré à Modimolle, situé à 170 km au nord de Johannesburg, dans la province rurale de Limpopo.

«Deux patients sont morts dans un incendie qui s’est déclaré dans le service dédié au traitement du Covid» au sein de cet hôpital, ont déclaré les autorités sanitaires locales dans un communiqué.

«Des infirmières de l’hôpital ont réussi à éteindre l’incendie et à secourir les patients qui se trouvaient dans le service, mais malheureusement deux d’entre eux étaient déjà morts», selon ces sources.

L’incendie pourrait avoir été provoqué par un patient qui fumait une cigarette, selon des informations non confirmées dans l’immédiat.

Le 16 avril, un important incendie s’était déclaré à l’hôpital universitaire Charlotte Maxeke de Johannesburg, un des centres dédiés au traitement du Covid-19.

Près de 700 patients avaient alors été évacués après l’incendie qui a causé d’importants dégâts matériels dans l’un des plus grands hôpitaux publics d’Afrique du Sud. Le sinistre n’avait pas fait de victimes.

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires